Archives du tag: pédagogie steiner

éducation waldorf jardin d'enfant

Nos cd de musiques enfantines préférés – inspiration waldorf

Dans mon livre SLOW 50 idées et activités pour une enfance au naturel ,  je vous parle de l’importance de chanter, vous trouverez à la fin de l’article l’extrait “Idée 22 Chanter” dans sa version originale.

Depuis longtemps Je voulais partager avec vous les cd de musiques enfantines qui m’accompagnent depuis de nombreuses années. Et je trouve que c’est surtout en automne hiver que nous les écoutons le plus, alors parlons en !

 

 

Comment j’utilise ces cd :

Avec les 0/3 ans je chante les chansons sans faire écouter le cd,  j’écoute seule le cd pour apprendre la chanson et connaitre l’air.  A partir de 3/4 ans nous écoutons  deux/trois chansons d’un album , puis plus l’enfant grandit plus il est à même de pouvoir écouter plusieurs morceaux à suivre. Je favorise le chant et si j’avais la possibilité je mettrai mes enfants dès leur plus jeune âge en contact avec des musiciens et leur instrument (harpe, lyre, guitare, flute, violon…). Dans notre cas j’attends qu’ils aient l’âge pour assister à des concerts ( entre 6 et 10 ans selon le type de concert)

 

75 chansons, comptines et jeux de doigts

Berceuses, comptines, rondes, chansons à gestes, jeux de doigt et autres accompagnées d’une guitare et de quelques percussions.

mon avis :

Un incontournable parfait pour les 0/6 ans, simple, intemporel avec la belle voix en quinte de Agnès Chaumié.  A écouter par l’adulte pour apprendre les chansons ou comptines. Accompagné d’explications pour les gestes. A écouter ensemble avec les plus grands

 

Mon petit doigt m’a dit – Vol 1 et 2 d’Agnès chaumié

Un disque joyeux et d’une grande qualité musicale pour retrouver ses classiques et en découvrir d’autres en famille.`

Agnès Chaumié réussit toujours à ce qu’on écoute d’une oreille neuve les chansons les plus usées du répertoire et en fait redécouvrir encore de nouvelles. Accompagnée ici du guitariste de jazz Gilles Clément,ils font revivre ces comptines avec émotions et douceur grâce à des harmonisations d’une grande sensibilité et d’une réelle qualité musicale.

Mon avis :

encore pleins d’autres trésors connus et méconnus. J’adore la voix de Agnès Chaumié et le côté Jazzy.

 

« Noël – chansons et poèmes pour Noël et l’hiver » Agnès Chaumié.

CD de Chansons traditionnelles et contemporaines évoquant les lumières et le froid de l’hiver et les cadeaux sous le sapin. Des voix d’enfants alternent avec des voix d’adultes, toutes claires et limpides, accompagnées d’excellents musiciens et de sonorités lumineuses.

Mon avis :

Nous écoutons ce disque à chaque Noël et il fait parti de nos rituels. Encore ici de magnifiques arrangements et toujours la belle voix de madame Chaumié. Le plus beau cd de Noël à mon sens en langue française.

 

Chansons de Popin

Partez en ballade avec Popin le lutin au fil des saisons et des continents, à la rencontre de Batistou, de l’esquimau, de l’écureuil, de monsieur Printemps, des jonquilles jolies filles, des champignons et des drôles de cochons…

Découvrez un choix de chansons et de comptines chantées et mimées dans les jardins d’enfants Steiner-Waldorf.  produit par la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France.

Mon avis :

on l’adore ! Ici aussi de quoi puisez des chansons pour vivre la pédagogie Waldorf à la maison. PLus un très beau livret avec des aquarelles.

 

Cassiopeïa cd 1 ; 23 chansons évoquant le cours des saisons 

Des carillons de Pâques aux chants de Noël, en passant par les berceuses et les rondes de l’été, le jeu des bûcherons et la ronde des feuilles en automne et bien d’autres choses encore.

Mon avis:

de très beaux textes pour accompagner la ronde des saisons. Et des chansons que l’on aime chanter entre nous simplement sans le cd après les avoir écoutés.

 

“Écoute le vent” de Jean Pierre Bars :

encore un dernier album qui chante les saisons et ce qui s’y passe. Jean Pierre est un Poète, un enseignant Waldorf et professeur d’eurythmie. Les textes sont poétiques et s’adresse vraiment aux enfants et à leur âme. Son album est une perle rare qui n’est plus édité et introuvable. Sa voix masculine est aussi très appréciée cela change de nos autres cd très féminin. J’adore la simplicité de l’instrumentation avec une guitare/basse et d’un violon.

 

Texte de Slow version longue

idée 22 CHANTER

Vos enfants aiment vous entendre chanter et c’est la plus belle musique que vous puissiez leur offrir. Douces berceuses pendant la première année, comptines et chansons à rimes pour les suivantes. La période de noël, les anniversaires, les changements de saisons : autant d’ occasions de chanter toute l’année.Inventez des chansonnettes, fredonnez quand l’envie vous prend ou que la situation s’y prête : en passant près du ruisseau, quand le vent souffle dehors, quand la pluie tombe, pour se laver les mains, quand le feu crépite. Au fil du temps vous deviendrez un maitre en rime et ce qui est aussi important c’est l’atmosphère de quinte comme l’a recommandé Rudolf Steiner.

Cette expression naturelle que possède l’homme invite aussi au mouvement, alors chantez pour inciter l’enfant à marcher ou à ranger. Cela pourra vous aider aussi lors des moments de transition, quand il faut changer d’activité et éviter ainsi un conflit. Chanter est un très bon moyen pour s’adresser aux petits enfants. Le chant apporte aussi de la chaleur, de la joie dans la maison et c’est un bon moment de partage avec son enfant. Chanter attire l’attention d’un enfant qui a besoin d’être recentré et retrouver le calme pour s’habiller, pour un enfant qui s’impatiente en voiture.

C’est aussi un moyen pour apprendre : apprendre de nouveaux mots, apprendre ses tables de multiplication, apprendre une langue étrangère ou sa propre langue maternelle pour les bébés. Il participe au rythme, rythme de la voix , rythme de la respiration, rythme de certains de nos organes. Le chant aide à grandir et à s’épanouir. A force, vous deviendrez un maître en rimes et en chant.

Si le chant est nouveau pour vous commencez à apprendre une chanson à la fois. Gardez près de vous les paroles, faites des cartes avec sur une face un dessin et de l’autre les paroles et rangez les dans un petit panier. Sachez aussi que si vous commencez tardivement certains enfants seront gênés au début, mais un jour vous les entendrez fredonner et chanter avec vous. Et parfois il arrive que votre enfant n’a pas envie de vous entendre chanter respecter sa demande !

Et vous quels cd appréciez vous pour vos petits ?

l'été pédagogie steiner table des saisons Transparents

Mon cahier Steiner Waldorf. Transparents ou décors de fenêtre

Je suis heureuse de voir Mon cahier Steiner Waldorf enfin en librairie.Certains d’entre vous l’on déjà entre les mains. (Si vous voulez participer, j’offre un exemplaire sur mon compte instagram )

Avez-vous commencé à faire les activités d’été ? Chez nous le décor de fenêtre d’été vient de s’installer. J’ai vraiment apprécié le matériel et c’est si pratique d’avoir tout à portée de mains (papier vitrail et cartonné, formes dessinées à découper, instructions). Je suis très contente du résultat.

Les décors de fenêtre sont très plébiscités dans les jardins d’enfants et dans les familles Waldorf, on les appelle aussi des “transparents”. C’est une activité manuelle assez ancienne qui découle de l’art du découpage du papier en Suisse notamment. Dès 3 ans l’enfant peut réaliser des projets simples comme le sapin de Noël proposé dans le cahier. Les décors plus complexes comme celui d’été doivent être réalisés par un adulte avec l’aide de l’enfant. On prend plaisir à créer de petites scènes et à jouer avec les couleurs en créant des camaïeux et des intensités de couleurs différentes par superposition de papier vitrail.

Les décors de fenêtre posés sur une vitre ensoleillée ou devant une bougie deviennent des images lumineuses où l’on peut raconter une histoire de saison. Toujours la même, les petits aiment la répétition, ou une histoire qui évolue. C’est comme si on avait un petit étang devant sa fenêtre !

J’aimerai beaucoup voir vos réalisations alors si vous avez un compte instagram, partager vos photos avec le #moncahiersteinerwaldorf

Bon début d’été

classe 1 Classe 2 classe 3 classe 4 classe 5 dessins de formes école à la maison lectures steiner waldorf livres pédagogie steiner

Le dessin de formes dans Fanette et Filipin

 

 

Séance de dessin de formes en famille avec la revue Fanette et quelques traces de bébé qui a voulu nous imiter…

Avec les enfants nous aimons l’activité « dessin de formes » et nous la pratiquons régulièrement en suivant la progression proposée dans les écoles Waldorf. Mais dès que nous recevons notre nouveau Fanette et Filipin, nous nous empressons de regarder les pages « La danse des formes » créée par Francine Dall’Agnol.

Depuis le début de la revue, à chaque saison, Francine propose à toute la famille une approche du dessin de formes très ludique et très créative.
J’ai échangé avec elle autour de cet art et je vous propose d’aller ensemble à la découverte du dessin de formes !

Le dessin de formes trouve son origine dans l’art ancien (chez les Grecs et les Celtes puis au moyen-âge). C’est même l’une des plus anciennes formes d’art de l’humanité. Il est pratiqué dans les écoles Waldorf, dans les centres de pédagogie curative et dans les ateliers d’art- thérapie. Toute personne initiée peut aussi le pratiquer seule chez soi. Il s’adresse à un public large de 7 à 97 ans !

“la danse des formes” dans Fanette et Filipin N°13

Francine nous dit : “Le dessin de formes est une activité où l’on doit beaucoup observer, « s’écouter ». C’est un travail intérieur et extérieur qui agit fortement sur soi et apporte beaucoup de ressentis. En dessinant, nous prenons conscience de notre corps, de notre respiration, de notre âme et notre esprit se calme progressivement. C’est un support utilisé comme outil thérapeutique. Le but de ces exercices est bien-sûr d’apprendre de nouvelles choses, mais aussi de développer notre créativité, notre volonté, de nous fortifier et de nous transformer intérieurement.
Quelle belle activité et comme on se sent bien et apaisé après une séance ! Le dessin de formes est la meilleure activité pour réveiller l’artiste qui sommeille en chacun de nous.”

 

Travail d’un élève classe 7,Vrijescholen Les Pays-Bas

  Que se passe-t-il quand on fait du dessin de formes :

Le dessin de formes est relié à la trace d’un mouvement, comme par exemple les marques laissées par l’eau ou le vent sur de la terre ou du sable, les étapes de croissance dans la nature, les multiples formes dans le règne minéral, végétal, animal, les similitudes avec le corps humain.
Il a un indéniable caractère méditatif en stimulant une activité intérieure qui permet de développer nos facultés créatrices quelques soient nos aptitudes ou connaissances.
Toujours à la recherche de l’équilibre et de l’harmonie, il agit sur nos différents corps : physique, éthérique, astral et notre « Je » ou « Moi ». C’est un moyen de nous ressourcer et de nous éveiller car il crée un lien entre les rythmes cosmiques et terrestres. C’est une source de santé et de vie.
Tout en développant notre ressenti intérieur et en nous rapprochant du monde extérieur, le dessin de formes sollicite les sens de la vue, de l’équilibre et du mouvement. Il permet travailler sur les polarités : gauche-droite, haut-bas, avant-arrière, sur la symétrie, les croisements, le retournement, etc.
Il nous permet d’observer dans la nature les mouvements, les transformations et de les reproduire : croissance, décroissance, métamorphoses, cycles, etc…

Classe 4 Vrijeschool Les Pays- Bas

 

Il favorise l’attention, la concentration, l’imagination. C’est une invitation à développer le sens du beau, à découvrir l’Art.
Chez l’enfant particulièrement, toujours en transformation, il permet de solliciter les différents tempéraments. (voir article sur les tempéraments dans le numéro 16 de Fanette et Filipin à paraître en mars 2017).

En partant de la ligne simple et de la courbe on pourra progressivement aller vers des formes bien plus complexes, en évitant d’avoir un geste mécanique ou hésitant. Il faut dessiner les formes en pleine conscience, sans aller trop vite ni trop lentement, avec une qualité de présence pour découvrir le rythme de chaque mouvement. On progressera mieux si on répète inlassablement les mêmes exercices et en corrigeant nos imperfections.

Au départ, il faut effleurer la feuille pour former « la trace » puis repasser dessus avec de plus en plus de sûreté : c’est partir du mouvement pour arriver à la forme.
Le mouvement, s’il se fait de gauche à droite, peut être exécuté aussi de droite à gauche pour renforcer sa volonté, et pourquoi pas avec la main droite et la main gauche alternativement.
Il est toujours possible d’imaginer d’innombrables variantes.
Avec des gestes naturels, sans prise de tête, le dessin de formes est aussi utilisé pour l’apprentissage de l’écriture, des tables de multiplication, de la géométrie, de la perspective.

 

 

Exercices pratiques proposés par Francine :

Pour la mise en route d’une séance, commencez par faire des lignes simples, des droites et des courbes, pour se mettre dans de bonnes dispositions.

1. Lignes violettes : tracez la ligne de gauche à droite avec la main droite – Répétez deux ou trois fois en cherchant l’horizontalité idéale
2. Lignes vertes : de droite à gauche – Répétez également
3. Lignes bleues : de gauche à droite avec la main gauche
4. Lignes rouges : un léger souffle vient transformer la ligne droite en courbes régulières
5. Lignes vertes : idem avec la main gauche – de droite à gauche

 

Ici La courbe s’accentue à chaque nouvelle ligne et les arrondis se resserrent pour finalement se toucher.

 

La courbe devient « vague ». Pensez à bien coordonner avec la respiration (inspir en montant – expir en descendant). Puis la courbe du retour passe par dessus la ligne montante.

 

Le dessin d’une lemniscate (un grand « huit ») est un exercice qui permet de se recentrer, se calmer, s’intérioriser.

Pour le lemniscate, travaillez sur une grande feuille verticale et commencez par dessiner légèrement la forme sur le papier puis corrigez à chaque passage en appuyant un peu plus pour avoir le croisement bien au centre de la figure. Équilibrez le volume entre la partie supérieure et la partie inférieure, le côté droit et le côté gauche.
Quand le dessin vous semble correct, reproduisez le mouvement en totalité, en continu, jusqu’à entrer dans un rythme que vous allez sentir de vous-même, toujours en coordination avec votre respiration.
Vous pouvez partir sur la droite ou sur la gauche (au choix), puis refaire l’opération en partant de l’autre côté, sur le même dessin ou sur une autre feuille.
N’hésitez pas à changer de couleur, même plusieurs fois, pour bien voir les corrections effectuées.
Cette lemniscate est la figure idéale pour se redonner de l’énergie.

Voici une jolie variante plus complexe de la lemniscate. Il y a beaucoup d’autres possibilités.

 

 

POur faire du dessin de formes il vous faut :
De grandes feuilles blanches (minimun A4)
Des pavés ou crayons de cire Stockmar de plusieurs couleurs en vente chez Belle émeraude.
Alors si vous souhaitez faire du dessin de forme avec vos enfants, je vous recommande vivement de vous procurer les anciens numéros de Fanette et Filipin et de suivre les pas à pas de Francine.

 

****************************

 

Francine Dall’Agnol est art-thérapeute. Elle a suivi la formation Arthéa à Genève.

Ont participé à cet article : Francine Dall’Agnol, Valérie Dogna (Rédactrice en Chef à Fanette et Filipin) et Isabelle Huiban (journaldeschamps)