Archives du tag: ief steiner

aquarelle Waldorf école à la maison jardin d'enfant pédagogie steiner printemps table des saisons

Un printemps autour de la maison

Je ne sais pas chez vous mais chez nous ce confinement commence a être mieux vécu et nous avons repris notre rythme d’école à la maison avec une lycéenne – malheureuse sans ses amis , un collégien – heureux de refaire l’école à la maison enfin plutôt du unschooling et une au Jardin d’enfant avec qui l’école à la maison est habituelle et je n’arrive pas à savoir dans quelle mesure elle est consciente de toute cette histoire. Je ne trouve rien dans ses jeux ou ses dessins qui pourraient me renseigner sur son vécu…

Habituellement cette période est très riche avec des petits au jardin d’enfants, mais cette année je n’ai pas eu le courage de célébrer le printemps par un moment spécial. Mais je ne suis pas de nature à me laisser abattre plusieurs jours et j’ai retrouvé un peu plus de joie de vivre pour pouvoir m’occuper de ma famille surtout de ma petite dernière de 4 ans et demi qui a vraiment besoin de ce rythme du jardin d’enfant.

Lors de notre cercle qui rythme la matinée, je commence par le chant “du bonjour” puis je fais deux comptines ensuite le conte – tous les matins le même durant 2 à 3 semaines. C’est une histoire de fée des jonquilles et de lutin des bois, vous pouvez les voir sur notre table des saisons.

Ensuite nous faisons un petit jeu de math le lundi et jeudi ” La recette de madame souris” pour apprendre à reconnaitre les chiffres. C’est très simple, je dis “Madame souris veut faire un gâteau il lui faut….” ensuite l’enfant peut raconter l’histoire à son tour ou l’adulte proposer de reconnaitre le chiffre qui convient aux ingrédients, etc…On peut aussi proposer un petit plateau de sable doux pour tracer avec son doigt ou une ardoise.

En peinture, c’est à présent le bleu primaire et le jaune citron qui sont utilisés. Tout l’hiver nous avons utilisé le rouge carmin et le bleu cobalt. Je sais que beaucoup de personnes aiment la peinture sur papier mouillée à la manière Waldorf et que cela vous parait un peu compliqué. J’ai fait un tutoriel pour débuter, n’hésitez pas à le lire et à me poser vos questions. Car j’ai remarqué grâce aux images d’ instagram que l’aquarelle Waldorf est souvent mal utilisée car mal comprise. Exemple de question, OUI on ne donne qu’une ou deux couleur à la fois, rarement trois avant les 6 ans et quand on débute quelle que soit l’âge on repart à zéro c’est à dire qu’avec une seule couleur durant plusieurs séances et puis deux plus tard. Que l’aquarelle waldorf c’est toujours sur une feuille mouillée, etc.

Comme nous peignons toutes les semaines alors nous accumulons beaucoup d’aquarelles. Je les consigne et à la fin d’une année je les rassemble sous forme d’un cahier personnel. Je les expose durant 1 à 3 semaines, et nous les utilisons pour faire des bricolages comme des mobiles, des enveloppes, des fonds pour écrire, des décorations pour notre table des saison. Ici nous avons composé un petit paysage de printemps en faisant du découpage collage. A propos de la colle vous verrez que notre colle c’est un pot en verre de vernis que je remplis de colle. J’ai un gros pot de colle Cléopatre sans solvant qui dure plus d’un an, vous trouverez cet astuce dans le HS de Kaizen consacré au Zéro déchet il est excellent, un de mes meilleurs livre de 2019.

Sur mon blog vous trouverez plusieurs années d’expérience avec l’aquarelle waldorf avec des enfants de 1 à 12 ans – à partir de 12/13 ans on passe à d’autres techniques.

J’ai aussi ressorti nos livres sur le printemps et Appoline a commencé à faire un pompom poussin qui est en cours de réalisation.

Et le reste du temps nous sommes dehors avec nos meilleurs amis…nos chèvres. Nous avons commencé à récolter les jeunes feuilles de noisetiers qui ont un si bon gout en tisanes, nous avons autour de chez nous (à moins de 1km bien sûr…) de beaux endroits pour nous promener ou prendre un gouter, Appoline joue et moi je tricote pleins de mini poupées waldorf.

Côté professionnel je n’ai plus que mes poupées, j’ai dû annuler l’ouverture de ma forest school qui était prévue le 1er avril. Tout est à l’arrêt, le préau y compris et je devrai accueillir des groupes d’enfants qu’en septembre prochain. Côté écriture idem , j’ai écris des articles pour le numéro de printemps de la petite fabrique magasine mais je ne sais pas quand il pourra être diffusé.

Pour terminer je voudrai vous remercier de me lire et je vous envoie à tous un souffle d’énergie et d’amour. Portez vous bien.

Autour de bébé/ Around Baby classe 4 dessins de formes école à la maison éducation waldorf

Et du côté de notre instruction en famille

Ces dernières années j’avais l’habitude de vous parler notre instruction en famille avec la pédagogie Steiner Waldorf. Peut être que cela vous manque ? peut être qu’au contraire vous préférez lire des articles plus légers sur notre vie de famille et sur l’éducation Waldorf en général, sur mes créations ou la laine ? En tout cas en ce qui me concerne je n’aime plus trop faire ce genre d’article et je me demande à qui cela sert…et puis avec une étudiante en moins j’ai tout de même moins de choses à montrer. Sachez aussi que le unschooling prend de plus en plus d’importance chez nous, non pas que j’en suis une adepte mais tout simplement parce que mon garçon de presque 10 ans n’aime pas écrire, ni dessiner et que c’est un peu compliqué de travailler ensemble alors il apprend beaucoup par lui même dans les livres et que sa passion pour la minéralogie,les fossiles et l’archéologie lui accapare presque tout son temps…et qu’il apprend beaucoup mieux ainsi. Et que notre inspecteur a aussi trouvé que cette façon d’instruire était satisfaisante.

Je tiens tout de même à lui faire vivre certains principes de cette pédagogie qui peuvent être proposés pour tous les enfants qu’ils soient scolarisés ou non car c’est une aide précieuse pour leur développement et des piliers sur lesquels nous parents pouvons nous appuyer dans ce passage difficile des 10 ans :

Les récits qui jalonnent les différentes classes et âges sont vraiment importants et exactement ce à quoi l’enfant doit se référer. Les mythes et les récits nordiques sont prépondérants mais il y a aussi tout les récits héroïques. Par exemple en ce moment nous lisons “Gardiens invisibles” de Jacob Streit

Le dessin de forme est aussi une aide précieuse pour nous car avec lui anselme travaille son tempérament, ses faiblesses et ses forces, c’est aussi une manière de travailler la fluidité et la rapidité dans l’écriture. Plus je fais du dessin de forme plus j’apprécie cet art, c’est incroyable tout ce que l’on peut déceler et résoudre.

L’aquarelle sur papier mouillé, le mardi c’est le jour de l’aquarelle. Là pas de souci tout le mon de aime et bébé appoline (18 mois) se joint à nous. Avec anselme (10 ans) je lui propose un thème ou un exercice puis il peut ensuite faire une peinture libre. C’est très valorisant pour lui même si sur le papier il doit se heurter à des expériences difficiles, tandis que pour bébé c’est l’immersion dans le rose pêche et dans l’élément eau. Et c’est pour moi très vivifiant et même si j’accompagne les enfants je peins aussi, il est d’ailleurs important pour les enfants de prendre modèle sur l’adulte sans recevoir d’explications. Je fais de la peinture intuitive et aujourd’hui comme la semaine dernière c’est une figure humaine ou angélique qui est sortie de ma peinture.

Du temps passé dans la Nature, des relations sociales et un rythme de vie calme et simple voilà les derniers et principes essentiels que nous essayons de vivre au quotidien avec nos enfants.

Et la petite Appoline vit sa vie de bambine et je ne me lasse pas de l’observer et de la photographier.

à très bientôt !

 

classe 3 grammaire pédagogie steiner

Grammaire et conjugaison avec la pédagogie Steiner

Anselme a découvert la nature des mots et la conjugaison (lors de deux périodes). C’est à nouveau l’histoire d’hélène Besnard,que j’ai utilisé comme point de départ, comme une introduction imagée. J’ai réadapté l’histoire en fonction de lui. Une fois tous les personnages présentés et dessinés (le sujet, le verbe, l’adjectif,…)nous avons travaillé avec  un ancien manuel pour faire des exercices d’entrainements.

L’important à mon sens est de rentrer dans la matière par le biais d’images et d’histoires que chaque parent instructeur aura crée pour son enfant. Ce qui est aussi essentiel et propre à la pédagogie Steiner est de respecter l’âge de l’enfant. Avant la neuvième année un enfant n’est pas prêt pour faire de la grammaire car bien que l’on utilise des images et une histoire il faut bel et bien ensuite s’exercer avec notre langue ! La nature des mots est ainsi gravée à tout jamais dans leur esprit, pas besoin de la revoir tous les ans…Adèle presque 13 ans ce souvient encore de l’histoire du royaume de Dame grammaire et connait bien la nature des mots. Enfin et surtout ce qui m’a à nouveau émerveillé c’est le plaisir qu’à eu Anselme à travailler et à produire ses cahiers, cela lui a demandé beaucoup de travail et d’efforts mais le résultat est très valorisant pour lui. Quel plaisir nous avons tous les deux à regarder ses productions. Et puis les petits cahiers de conjugaison (idée empruntée de la pédagogie Montessori) vont à présent lui servir d’aide mémoire et utilisés pour quelques années.

Dessin de la la nature des mots
Dessin de la la nature des mots

verbes
les chevaliers et les groupes des verbes

cahiers de conjugaison
cahiers de conjugaison