A l’école des capucines…

Aujourd’hui nous nous sommes rendus à la porte ouverte de l’école Steiner des Capucines, près de Rennes, à 105 km de chez nous…

Je reste avec une image formidable de l’environnement qui est proposé aux enfants, de la créativité mis en oeuvre par les adultes et les parents d’élèves pour offrir ce cadre aux enfants. J’ai rencontré et échangé avec des parents, des enseignants.Je vais prendre le temps de digérer tout cela.

Nos enfants se sont beaucoup amusés à l’intérieur des classes du jardin d’enfant et à l’extérieur dans les espaces de jeux au milieu de la forêt. Adèle m’a dit avoir aimé les classes des petits par contre pas du tout aimé celle des grands, je suis plutôt de son avis, à partir du grade 1, l’environnement des enfants change beaucoup, je n’ai pas pris de photo, mais il s’agit d’une salle de classe traditionnelle, tableau frontal, étagère de livres, quelques travaux affichés, et table des enfants en rang d’oignons…

Voilà les quelques photos prises des jeux extérieurs

et celles prises à l’intérieur dans le jardin d’enfant et dans la salle de classe du grade 1/2

Nous avons participé à la majorité des ateliers, les enfants ont confectionné des oiseaux en papier accroché à un bâton et qui volent, des lutins en feutrine, de la danse, des massages, écouté l’histoire de Ricochon en musique (lyre et flûte traversière) et avec un petit théâtre d’animaux en laine feutrée et personnages en bois, c’était très très beau.

Et puis je ne peux résister de mettre la très très belle affiche réalisée aux blocs de cire par Tanya, une maman qui a elle même fait sa scolarité dans une école Steiner et qui a beaucoup d’autres dons.

Quant à moi j’ai eu envi cette semaine de dessiner une hirondelle aux blocs. En ce moment un couple a pris ses quartiers d’été juste devant chez nous, j’assiste à leurs vols, je profite de leur chant et je suis curieuse de savoir où est leur nid et de suivre la suite de leur aventure en France. L’an passé je les avais entendues mais là elles se sont rapprochées, certainement à causes des fils que nous avons tendus pour que le chévrefeuille s’y accroche. Du coup en vol elles s’y perchent et cela à 4 mètre de ma fenêtre qui fait un merveilleux observatoire. J’ai donc pu voir pour la première fois la beauté de cet oiseau (en 33 ans….je me demande toujours ce que l’on m’a appris à l’école…no comment). Leur plumage noir et luisant, un cou et une tête d’un rouge vif, vermeille, la forme de leur ailes, et leur chant….

7 Commentaires

  • HUIBAN
    8 mai 2011 - 11:37 | Permalien

    superbe ton hirondelle je découvre en toi une véritable artiste

  • admin
    11 mai 2011 - 12:38 | Permalien

    merci maman, ça me touche droit au coeur …

  • Karine
    15 mai 2011 - 15:56 | Permalien

    Salut Isa
    Ton dessin évoque très bien la liberté dont elles jouissent! Chez nous, l’une d’entre elles nous a laissé quelques crottes ici ou là dans la chambre à l’étage où elle souhaitait faire son nid…

  • ludmilouchka
    19 mai 2011 - 23:29 | Permalien

    Nous depuis l’année dernière où elles sont toutes mortes dans le village suite à l’irruption du volcan islandais, il n’y en a plus aucune dans le village. c’est triste d’autant qu’enceinte de notre avant dernier je m’étais bagarrée pour sauver quatre bébés à la demande de la maman. Au final trois avaient survécu outre la maman mais depuis l’irruption plus rien. J’ignore si d’autres reviendront…Ce sont de magnifique oiseaux dont j’adore la compagnie! Magnifique ton dessin je ne saurais en faire autant!

  • admin
    5 juin 2011 - 23:39 | Permalien

    Ludmilouchka,
    je ne vois ton commentaire que ce soir, quelle triste histoire pour les hirondelles, comment as-tu réussi à les sauver ?
    Nous devons rénover la petite bâtisse où elles ont fait leur nid et les artisans doivent venir ds l’été pour sabler les pierres…si ça ne tenait qu’à moi j’annulerai les travaux mais mon mari non…je vais devoir protéger le nid pdt 30 mn pour qu’elles ne reçoivent pas de sable, il faut que je trouve une solution…ça m’inquiète bcp.

  • Lili
    15 juillet 2017 - 20:55 | Permalien

    Bonjour pourrions nous discuter par mail de votre vision de la classe élémentaire. J’ai moi même assisté à une journée porte ouvertes et j’aurai aimé avoir votre retour, mais pas en “public”…
    Merci de prendre un peu de votre temps.

    • isabelle
      15 juillet 2017 - 22:23 | Permalien

      oui si vous voulez magali, voici mon mail isabelle@mainsdelaine.fr

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.