S’occuper du jardin et des enfants

Je ne sais pas vous mais chez nous c’est déjà l’été. Avec son ambiance, ses activités et son rythme. Je passe beaucoup de temps “les mains dans la terre” et cette année j’ai triplé ma superficie de potager car c’est ma priorité d’avoir au jardin de quoi nourrir ma famille, de faire plus de conserves pour l’hiver et de cultiver mes plantes pour la teinture végétale. De ce fait je suis souvent occupée et Appoline joue dehors ou participe aux diverses tâches. Dernièrement une amie me faisait la remarque concernant Appoline qui joue si bien dehors tandis que je travaille et qui ne me sollicite pas beaucoup en comparaison avec ses enfants. Je lui ai répondu que c’est sans doute parce que je n’ai pas fait d’elle mon centre d’intérêt principal comme j’ai pu le faire avec mon premier enfant. Mais il n’y a pas que cela, j’ai poursuivi mes activités à un rythme moins soutenu tout en l’intégrant et en respectant ses besoins -sauf sa première année où j’ai fait une grande pause de tout. Et puis j’ai la chance que mes activités professionnelles ou de mon quotidien sont riches pour les enfants et c’est vraiment simple pour moi de leur proposer de participer ou pour eux de s’y intéresser – les cultures, les teintures, la couture, la laine, la forest school, les animaux. Et je suis aussi très épaulé par leur papa qui travaille à la maison depuis plusieurs années et qui s’occupe beaucoup des enfants dès qu’ils deviennent plus grands. Je vous dis tout cela car je reçois souvent des messages de parents me demandant comment je fais pour gérer une vie professionnelle, 3 enfants, l’ief, le jardin, la simplicité volontaire, etc. Comme vous, je suis à la recherche d’inspiration et j’aime beaucoup lire les blogs d’ Eve Hermann, de Marie Chioca et de Ginny Sheller. Ce sont des femmes expertes avec de grands enfants.

Camomille des teinturiers que je récolte pour faire du jaune ou des nuances de vert
Ribambelles de petites poupées en cours de réalisation
Le velours de coton aux couleurs végétales
Les oreilles avec du Liberty de Londres. Échantillons utilisés par des stylistes, destinés à être jetés mais récupérés pour moi par une très chère amie.

Voilà je n’ai pas grand chose à raconter, le temps semble être suspendu en ce moment, il ne se passe pas grand chose, nous avons repris à voir notre famille et nos amis et les longs jours à l’approche du solstice de juin nous permettent de savourer ce temps en famille. Nous pouvons retourner à la mer avant le retour des touristes. J’ai aussi pris le temps d’aménager mon bois et notre préau est presque terminé. La forest school ouvrira ses portes en septembre avec 3 groupes d’enfants. J’ai beaucoup cousu de petites poupées et fait des teintures végétales. Elles sont en vente sur mainsdelaine

Et le jour où on a pu retourner à la plage et voir les cousins
Vous connaissez la famille souris ? et bien si oui reconnaissez vous leur système d’eau courante à domicile

Et puis j’alterne avec des moments de prise de conscience face à l’avenir. Je n’ai pas d’inquiétude face au coronavirus, je suis juste désolée de voir tout ce que cela a engendré alors que l’humanité devrait plutôt se soucier de la l’état de notre Terre et Agir. De nombreux “lanceurs d’alertes” crient ici où là ce qu’il nous reste à faire…et j’ai beaucoup aimé cette vidéo “Réveillons nous” de Camille Etienne une jeune femme engagée. Alors je dirige mes pensées vers l’espoir que la plupart des hommes et des femmes se réveillent.

Enfin je profite de cet espace pour informer les parents de la Loire atlantique qui me lisent. Un projet d’ouverture d’école et de collège à ciel ouvert est en cours “la ruche bleue” basé sur la pédagogie Freinet et l’approche des forest school.

Je vous souhaite une belle fin de printemps.

2 Commentaires

  • Jackie
    30 mai 2020 - 17:27 | Permalien

    Oui ici aussi il y a comme un air de vacances. Nous avons pu retrouver notre coin de rivière depuis le déconfinement. Le rythme est lent et tranquille. J’ai repris mon activité aussi mais en douceur. Nous sommes aussi très occupés par le potager dont nous avons agrandi la “superficie”. Les activités du quotidien occupent une grande partie de nos journées aussi.
    Et comme toi je me désole du comportement de certains…la vie a repris son court pour beaucoup comme si rien ne s’était passé (seulement avec un masque sur le visage). Les gens ont reconquérient les boutiques aux grosses anciennes…
    En tout cas merci pour tes références de femmes et je vais essayer de visionner la vidéo dont tu parles.
    Chouette projet que cette école, c’est génial, encourageant rien n’est tout à fait perdu.
    En tout cas bel été tout en lenteur par chez vous.

  • 1 août 2020 - 22:40 | Permalien

    j’avais raté cet article, tout doux comme d’habitude. J’ai adoré le système d’eau courante à domicile de la famille souris (j’avoue que leur vie me fait un peu rêver… :-)).
    J’ai tellement hâte d’avoir mon potager !
    Bel été à vous, bises.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.