Slow December pour un Noël serein

Depuis 2010 je partage avec vous la manière dont nous célébrons l’Avent et en relisant mes articles je me souviens de tant de bons souvenirs ! Je remarque aussi que chaque année est différente même si nous avons nos petits rituels. En fonction de ma fatigue, de l’âge des enfants et de mes activités professionnelles j’ai réussi à m’adapter et à trouver le bon rythme.  Il est essentiel pour moi de ne pas trop en faire pour ne pas m’épuiser. Et cette année encore plus que les années précédentes j’agis pour limiter notre empreinte et nos émissions de co2.

Vous pouvez retrouver ces articles dans la catégorie Noël et dans la suite de cet article vous serez invités à les redécouvrir.

Le mois de décembre peut vite devenir angoissant si nous accumulons trop de choses à faire pour préparer Noël ou vivre l’Avent. Alors que les jours diminuent, nous avons un grand besoin de calme lié à la baisse de l’ensoleillement, du froid et des énergies de la saison. A cela s’ajoute le stress pour beaucoup d’entre nous de la conscience de nos responsabilités vis à vis du dérèglement climatiques et de nos choix de vie pour préserver la planète.

Mais comme toujours c’est la simplicité qui me guide

 

 

Le calendrier de l’Avent

J’ai arrêté de fabriquer les calendriers de l’Avent de mes enfants, j’y mettais beaucoup de cœur et les enfants adoraient mais beaucoup de choses me dérangeaient _ je devais batailler pour qu’ils ne mangent pas les friandises dès le réveil _ les jours où ils trouvaient un petit mot avec une activité à faire cela me mettait une pression supplémentaire et nous n’avions pas vraiment envie de la réaliser ce jour là _Tandis que les petits jouets en bois ou laine offerts participent à mon sens à la surconsommation et à l’encombrement de la maison

Je préfère à présent faire une spirale de l’avent pour décompter les jours. Il m’est arrivé d’acheter de très beaux calendriers Waldorf cartonnés à fenêtres les années « sans » et suite à cet achat (inutile) je me suis rendu compte que je pouvais les faire moi-même à l’aquarelle ou aux crayons.

Les histoires

Je fais réapparaitre tous nos livres de Noël et d’hiver avec parcimonie. J’en achète de nouveaux que j’offre le jour de la Saint-Nicolas. Retrouvez ma sélection de Noël sur cet article ou celui là et tous les numéros Hiver du journal de fanette et filipin

 


 

Le rythme des journées et L’instruction en famille

En décembre nous sommes entièrement plongés dans l’univers de Noël.

Avec ma petite de 3 ans 1/2 vous découvrirez ici en images ce que nous allons faire en suivant notre rythme habituel
lundi nouvelle histoire + ménage; mardi aquarelle ; mercredi modelage ; jeudi activité manuelle/bricolage et jardinage; vendredi forest school ; samedi courses et jardinage; dimanche repos

Avec mon fils de 11 ans ses apprentissages en décembre seront  en lien avec la saison. j’ai prévu une période de géométrie en suivant ce curriculum Waldorf . Les bougeoirs géométriques et les étoiles de fenêtre seront une parfaite mise en pratique ! Et il y a notre cahier de nature à tenir tous les jours en suivant cet excellent guide, au programme pour Décembre les constellations.

Ensemble nous sortons dans la nature tous les jours mais moins longtemps que durant le reste de l’année. Et grâce à nos animaux (chèvres, poules, poney et cheval) et à notre grand jardin nous avons toujours des occupations à l’extérieur qui nous obligent à sortir.

 

Les créations de Noël

Décorer la maison avec nos fabrications est ce qui nous occupe le plus souvent. D’année en année je ne conserve rien ou presque car ce sont souvent des décoration éphémères (des dessins blancs sur les vitres avec du blanc de Meudon, du papier de soie pour des décors de fenêtre, de fines branches, des bougies qui fondent, des couronnes de porte ou de table.)

Fabriquer des cadeaux est aussi un beau passe temps ! Le mot d’ordre est limiter notre empreinte écologique et faire avec ce que nous avons chez nous. Ce sont souvent des créations faites avec du végétal, de la laine, du tissu parfois des pâtisseries . Cette année j’ai prévu des créations avec nos immortelles, des objets sculptés en bois, des mélanges de tisanes de fleurs du jardin, des sacs tissu réutilisables, des papiers cirés, des cotons démaquillants en tissu, des chaussons en feutre et cuir, des animaux tricotés.

Peut être aurez vous l’occasion de voir tout cela sur mon compte instagram

La table des saisons

En décembre notre table des saisons représente d’un côté la crèche et de l’autre la saison d’hiver. Quand les enfants ont plus de 3/4 ans j’installe la crèche sur une autre table afin de faire avancer Joseph et Marie sur un chemin de 24 “pas” vers l’étable. Pour trouver comment faire vivre une crèche à la manière Waldorf Roger Gandon a écrit un bel article dans le nouveau numéro de FxF et mes articles des années passées pourrons vous inspirer.

Un Noël simple n’est possible qu’en cultivant le rythme

et je vous invite à lire mon livre Slow ou tout autre ouvrage

qui pourra vous expliquer les secrets du rythme

 

Pour terminer je vous remets ici les liens vers mes articles de Noël les plus pratiques :

Cet article vous apprend comment faire des étoiles de fenêtre Waldorf, fabriquer des bougies à la cire d’abeille et décorer des bougies

Et un tutoriel pour faire vos bougeoirs étoiles avec du papier d’ aquarelle

 

Merci de m’avoir lue et j’espère vous avoir apporté de quoi passer un beau mois de Décembre.

Isabelle

5 Commentaires

  • 29 novembre 2018 - 17:06 | Permalien

    Merci de m’avoir fait découvrir la spirale de Noël ! Ça a l’air vraiment chouette et finalement plus “actif” qu’un calendrier de l’avent (même si j’aime les calendriers de l’avent, indéfectiblement) et aussi plus simple à mettre en œuvre chez soi… J’ai trouvé notre projet familial pour ce premier avent !

  • isabelle
    29 novembre 2018 - 17:59 | Permalien

    Merci Juliette, oui la spirale de l’Avent fait partie des petits trésors né de la pédagogie Waldorf qui se transmet depuis longtemps.

  • geraldine
    3 décembre 2018 - 18:41 | Permalien

    Coucou Isabelle, je m’interroge, est-ce que ton “ado” fille (et garçon d’ailleurs aussi) se “contente” de ces cadeaux ? Bises

    • isabelle
      3 décembre 2018 - 23:22 | Permalien

      Ah oui géraldine plusieurs personnes m’ont demandé cela. Et bien je dirai que nos enfants ne sont pas trop “gâtés” quand on compare autour de nous et ils sont habitués à recevoir peu de choses et je trouve leur “listes” de Noël très raisonnable. Les objets que nous ne souhaitons pas acheter nous ne les achetons pas et Les grands parents suivent nos recommandations. Mais ils vont recevoir au moins un cadeau pas très clean pour la planète, ça c’est certain… Nous n’arrivons pas toujours à savoir quel est l’impact de notre achat je pense par exemple à anselme qui va avoir un abonnement à picsou magasine (où est imprimé ce mag, comment sont payés les personnes, est ce que l’imprimerie fait qq choses pour l’environnement, et les encres …)Adèle qui va avoir des doc martens , appoline une malette de docteur en bois moulin roty made in china…voila l’étendu des dégats…POur le reste ce sera du faits mains, de l’occasion ou de l’éthique qualitatif. bises

      • Geraldine
        4 décembre 2018 - 15:11 | Permalien

        Coucou Isabelle, merci pour la réponse, on est d’accord 😉

        Nous aussi tout est étudié (on n’est pas aussi “engagés” que toi mais quand même on a un bon niveau). On se refuse aussi à acheter des choses contre nos valeurs et on “transmet” ces achats à la famille en donnant des préconisations d’origine, que le seconde-main c’est très bien… On propose de recycler les choses des grands cousins qui seront très bien pour nos petits. Nos enfants ont aussi des listes très raisonnables. Jude n’a pas encore réussi à me trouver un seul truc 😉 (lui c’est zéro conso mais je le soupçonne de ne pas avoir envie de travailler et donc pour ne pas avoir besoin d’argent, ne pas consommer).
        Glenn c’est bandes dessinées, abonnement (Spirou !) et ballon de foot. Et Grâce ne souhaite que des surprises, ce qui me permet de trouver de jolies choses vintage comme j’aime.
        Après ça m’énerve vraiment que les marques françaises ne jouent pas le jeu (les grandes marques je veux dire). L’année dernière Grâce a eu une dinette Vilac, je donne ça comme consigne à la tante de Julien qui était toute déçue d’acheter quelque chose fabriqué en Chine… C’est pas non plus simple pour nous, “consommateurs”.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.