Rythme du jour

Nos lutins du jour

9h30 le Bonjour et les comptines devant la table des saisons

Quand j’étais toute jeune maman avec ma fille ainée (qui a 17 ans maintenant), je ne connaissais pas l’importance du rythme et pour moi rythme voulait dire obligations, horaires à respecter. Je pensais que cela faisait partie d’anciennes méthodes éducatives. Et puis au fil des mois je me suis aperçue naturellement que mon enfant avait un rythme et que je devais le respecter (sommeil, repas) sinon tout devenait compliqué. Et J’ai découvert la médecine antroposophique et la pédagogie Waldorf. Ce petit livret “le rythme source de force” est un exemple de lecture qui m’a réconcilié avec le rythme.

Aujourd’hui le rythme fait partie de ma vie. Il est partout, je le vois, je le vis et j’en prends soin. Rythme du jour, Rythme de la semaine, Rythme de la lune, Rythme des planètes, Rythmes des saisons, Rythmes dans la Nature, Rythme de notre coeur, Rythme de notre respiration. De la maison, aux enfants, au jardin j’essaie de veiller au rythme sans non plus être rigide.

Je voulais vous parler du rythme de la journée avec Appoline au jardin d’enfant à la maison ( Elle a 4 ans) Ce n’est pas compliqué c’est même très simple mais c’est si particulier dans la pédagogie Waldorf. Pour un enfant scolarisé il est possible de créer du rythme à la maison ce sera à l’inverse de nous le mercredi et le week end et le soir. Lisez et relisez Kim John Payne “parents tout simplement ” et l’Autorité bienveillante

Le matin je me réveille avant Appoline à 7h15 pour être avec un des grands enfants qui part au collège. Je suis seule de 7h40 à 8h30 (Faire le feu+ thé + yoga ou tricot) Appoline se réveille entre 8h et 8h30. Elle dort avec nous alors je me rallonge on se fait des câlins, elle tête, je lui laisse le temps d’émerger. 9h Elle mange.

9H30 je chante une petite chanson à geste pour dire se dire bonjour devant la table des saisons. Je suis assise sur le zafu noir et Appoline vient me rejoindre et s’assoit sur sa petite chaise bleue.

Par la fenêtre ouverte bonjour le jour

Bonjour les amis tous réunis ici

Par la fenêtre ouverte bonjour le jour

Bonjour le matin dans son manteau de brume que la feuille parfume

Bonjour Appoline,Bonjour Isabelle

Puis je demande en chantonnant “Aujourd’hui on est ? le jour du lutin ? ” et Appoline essaie de dire le jour et la couleur et l’activité associée, je l’aide. Elle remet le lutin de la veille dans son panier avec les autres et sort celui du jour puis le pose sur la table des saison.

Lundi violet : nouvel album de saison + pain, Mardi rouge : Peinture, Mercredi : marché et forest school, Jeudi : bricolage, Vendredi : forest school , Samedi et Dimanche repos

Puis je fais deux ou trois jeux de doigts ou chansons à gestes (que je fais deux fois chacun). Appoline regarde ou fait avec moi. Les mêmes durant 1 mois.

Je les trouve dans les livres d’Hélène Besnard, dans les comptines et chansons à gestes traditionnels, dans mes documents Waldorf glanés au fil des ans et auprès de mon amie Hélène (une autre Hélène) jardinière d’enfants.

Enfin je dis “Et maintenant on peu jouer”, on se lève et Appoline joue et moi je tricote/couds/file/taille près d’elle.

Au bout de 40 mn on range puis on fait une ronde toutes les deux ou avec nos amis . Mais quand on est que toutes les deux je suis moins motivée et souvent je ne la propose pas…

On prend un petit gouter et on fait l’activité du jour puis on sort dehors et on rentre pour le repas du midi.

L’après midi on reste dans la maison en début d’après midi (on lit des livres ou je conte une histoire la même durant plusieurs semaines) puis on est dehors de 14h30 à 17h (auprès de animaux, faire le potager, dans le jardin , dans le bois, marche ou vélo).

Ce rythme du jour me permet d’être certaine de nourrir suffisamment Appoline (jeux, motricité, langage, imagination, motricité fine, arts, sciences, …). Le mercredi, le week end et les vacances scolaires c’est vacances !

Et vous comment vous sentez vous avec cette notion de rythme ?

3 Commentaires

  • Delphine
    13 janvier 2021 - 18:00 | Permalien

    Bonjour Isabelle
    Je lis avec un immense plaisir tous vos articles -en me pressant un peu puisque ce blog va disparaître et je suis étonnée que cet article n’ait recueilli aucun commentaire. Votre partage est si généreux! Bon en même temps je comprends des “parents Waldorf” passent plus de temps dehors que sur l’ordinateur 😉
    Je vous remercie pour vos multiples partages qui sont d’une grande richesse.
    Pour moi instaurer un rythme a toujours été difficile, j’ai tenté plusieurs méthodes (emploi du temps, roue d’activités etc). Nous maintenant toutefois les couleurs des jours, la table des saisons (j’utilise les contes sur table de The Little Oak Learning) et j’essaie de suivre les inspirations de Pitchou (5 ans et demi).
    Toutefois à partir de mars (début de l’année scolaire dans l’hémisphère sud) il sera probablement scolarisé quelques matinées par semaine en grande section. Je n’en ai pas envie mais je me trouve trop limitée, lui étant enfant unique à la campagne sans réseau de familles IEF, et l’organisation avec mon conjoint n’est pas simple si bien que je n’ai quasiment pas de temps pour moi, ni pour approfondir les activités si bien que je me retrouve régulièrement à cours d’idées ou de patience ou d’énergie, Pitchou n’ayant pas toujours envie de sortir non plus.
    Je suis toutefois convaincue de bienfondé du Rythme et je ne perds pas espoir de pouvoir l’instaurer un peu plus chaque jour… un jour à la fois…
    Un grand merci Isabelle pour tout ce que vous partagez, votre livre des éditions Nathan nous accompagne souvent.

    • 13 janvier 2021 - 19:34 | Permalien

      Bonjour Delphine, oui comme vous l’avez remarqué il y a peu de commentaires sur cet article et sur le blog en général pourtant je suis assez lu c’est une des nombreuses raisons qui me poussent à arrêter ce blog, comme l’impression que la dynamique n’est pas bonne. Oui faire l’ief avec un seul enfant est très difficile car il n’y a pour la maman aucun moment de repos, l’école est souvent la seule alternative et c’est bien que vous ayez pris cette décision car le risque vous le connaissez sans doute, cela peu aller de la dépression à la maltraitance ou simplement de ne plus aimer être avec son enfant et là c’est le signal que l’ief n’est plus possible…. Quant au rythme il peu s’agir simplement de respecter des heures fixes de repas et de couché levé. amitiés

      • Delphine
        16 janvier 2021 - 16:12 | Permalien

        Merci beaucoup Isabelle pour votre réponse réconfortante -car cette décision de scolarisation est difficile pour moi.
        Par chance j’ai énormément de plaisir à accompagner Pitchou au quotidien, mais c’est certain que l’organisation n’est pas toujours simple pour créer des temps de repos et donc recharger les batteries, or il faut pouvoir tenir sur le long terme!
        Je comprends tout à fait que le peu de commentaires sur le blog ne soit pas encourageant vu le temps que représente la rédaction de ces articles. Et la frénésie des réseaux sociaux n’arrange sans doute pas les choses, malheureusement (finalement; un blog c’est “slow” en comparaison 😉 )
        Je vous suivrai donc sur Instagram, non sans vous remercier pour cet immense travail de partage que vous avez réalisé sur blog et dont je vous suis très reconnaissante -je regrette surtout de ne pas l’avoir suivi plus tô!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.