Un printemps autour de la maison

Je ne sais pas chez vous mais chez nous ce confinement commence a être mieux vécu et nous avons repris notre rythme d’école à la maison avec une lycéenne – malheureuse sans ses amis , un collégien – heureux de refaire l’école à la maison enfin plutôt du unschooling et une au Jardin d’enfant avec qui l’école à la maison est habituelle et je n’arrive pas à savoir dans quelle mesure elle est consciente de toute cette histoire. Je ne trouve rien dans ses jeux ou ses dessins qui pourraient me renseigner sur son vécu…

Habituellement cette période est très riche avec des petits au jardin d’enfants, mais cette année je n’ai pas eu le courage de célébrer le printemps par un moment spécial. Mais je ne suis pas de nature à me laisser abattre plusieurs jours et j’ai retrouvé un peu plus de joie de vivre pour pouvoir m’occuper de ma famille surtout de ma petite dernière de 4 ans et demi qui a vraiment besoin de ce rythme du jardin d’enfant.

Lors de notre cercle qui rythme la matinée, je commence par le chant “du bonjour” puis je fais deux comptines ensuite le conte – tous les matins le même durant 2 à 3 semaines. C’est une histoire de fée des jonquilles et de lutin des bois, vous pouvez les voir sur notre table des saisons.

Ensuite nous faisons un petit jeu de math le lundi et jeudi ” La recette de madame souris” pour apprendre à reconnaitre les chiffres. C’est très simple, je dis “Madame souris veut faire un gâteau il lui faut….” ensuite l’enfant peut raconter l’histoire à son tour ou l’adulte proposer de reconnaitre le chiffre qui convient aux ingrédients, etc…On peut aussi proposer un petit plateau de sable doux pour tracer avec son doigt ou une ardoise.

En peinture, c’est à présent le bleu primaire et le jaune citron qui sont utilisés. Tout l’hiver nous avons utilisé le rouge carmin et le bleu cobalt. Je sais que beaucoup de personnes aiment la peinture sur papier mouillée à la manière Waldorf et que cela vous parait un peu compliqué. J’ai fait un tutoriel pour débuter, n’hésitez pas à le lire et à me poser vos questions. Car j’ai remarqué grâce aux images d’ instagram que l’aquarelle Waldorf est souvent mal utilisée car mal comprise. Exemple de question, OUI on ne donne qu’une ou deux couleur à la fois, rarement trois avant les 6 ans et quand on débute quelle que soit l’âge on repart à zéro c’est à dire qu’avec une seule couleur durant plusieurs séances et puis deux plus tard. Que l’aquarelle waldorf c’est toujours sur une feuille mouillée, etc.

Comme nous peignons toutes les semaines alors nous accumulons beaucoup d’aquarelles. Je les consigne et à la fin d’une année je les rassemble sous forme d’un cahier personnel. Je les expose durant 1 à 3 semaines, et nous les utilisons pour faire des bricolages comme des mobiles, des enveloppes, des fonds pour écrire, des décorations pour notre table des saison. Ici nous avons composé un petit paysage de printemps en faisant du découpage collage. A propos de la colle vous verrez que notre colle c’est un pot en verre de vernis que je remplis de colle. J’ai un gros pot de colle Cléopatre sans solvant qui dure plus d’un an, vous trouverez cet astuce dans le HS de Kaizen consacré au Zéro déchet il est excellent, un de mes meilleurs livre de 2019.

Sur mon blog vous trouverez plusieurs années d’expérience avec l’aquarelle waldorf avec des enfants de 1 à 12 ans – à partir de 12/13 ans on passe à d’autres techniques.

J’ai aussi ressorti nos livres sur le printemps et Appoline a commencé à faire un pompom poussin qui est en cours de réalisation.

Et le reste du temps nous sommes dehors avec nos meilleurs amis…nos chèvres. Nous avons commencé à récolter les jeunes feuilles de noisetiers qui ont un si bon gout en tisanes, nous avons autour de chez nous (à moins de 1km bien sûr…) de beaux endroits pour nous promener ou prendre un gouter, Appoline joue et moi je tricote pleins de mini poupées waldorf.

Côté professionnel je n’ai plus que mes poupées, j’ai dû annuler l’ouverture de ma forest school qui était prévue le 1er avril. Tout est à l’arrêt, le préau y compris et je devrai accueillir des groupes d’enfants qu’en septembre prochain. Côté écriture idem , j’ai écris des articles pour le numéro de printemps de la petite fabrique magasine mais je ne sais pas quand il pourra être diffusé.

Pour terminer je voudrai vous remercier de me lire et je vous envoie à tous un souffle d’énergie et d’amour. Portez vous bien.

14 Commentaires

  • Astrid
    26 mars 2020 - 0:40 | Permalien

    Merci Isabelle pour ce précieux billet dans cette drôle de période. A bientôt!

  • Karine
    26 mars 2020 - 19:09 | Permalien

    Merci pour vos articles qui transmettent de la douceur et qui sont très inspirants!

  • agathe gilot
    26 mars 2020 - 19:17 | Permalien

    Votre article est tout doux et met du bonne au coeur. Merci. C’est une période un peu spéciale pour tout le monde, j’ai la chance d’avoir mes trois filles de 6 ans1/2, 3 ans 1/2 et 2 ans en instruction en famille et habiter une maison en pleine campagne entourée de champs et bois, c’est plus doux à vivre pour nous et pour elles. On a eu la chance d’avoir deux naissances de nos brebis avant hier et hier, c’est magique pour les enfants, on se concentre sur ça … le beau, le reste passera.

    • 26 mars 2020 - 20:11 | Permalien

      Bonsoir Agathe, bravo pour tous ces choix, je sais que ce n’est pas facile tous les jours l’ief surtout avec des tout petits mais là on se rends compte que c’est plutôt le meilleur choix au monde….ainsi que la vie à la campagne. Je plains les franciliens ce soir ….

  • célia
    26 mars 2020 - 21:35 | Permalien

    Bonjour et merci pour vos articles:
    je vous lis avec beaucoup de plaisir depuis quelques mois
    et ai acheté il y a peu votre cahier d’activités Steiner, il est vraiment très chouette et mes 3 enfants de 4, 7 et 10 ans ont pu pioché des idées pour ces jours-ci. (nos fenêtres notamment sont très joliment décorées!)
    Bricoler avec mes enfants m’a aussi permis d’oublier l’extérieur pour quelques heures et de partager un bon moment avec eux, ça n’a pas de prix.

    merci!

  • Pélissié
    27 mars 2020 - 10:03 | Permalien

    Merci Isabelle pour votre article et les belles photos …Ici aussi nous continuons l’IEF pour Thérèse (3 ans), Gabriel (12 ans) et Joseph (14 ans), et nous avons la joie de retrouver les aînés, qui avaient repris le chemin du lycée et de l’université, et qui nous rejoignent à la maison !
    Nous profitons bien de notre nature cantalienne (plus en retard que chez vous …les myosotis, ce sera dans quelques semaines !

    • 27 mars 2020 - 11:29 | Permalien

      Merci pour votre message, oui il est vrai que cet évènement nous permet de passer du temps avec nos aînés qui avaient commencé à quitter le nid…oh quel chance le Cantal !!!et bien profitez bien malgré toute les angoisses extérieures

  • 30 mars 2020 - 16:24 | Permalien

    Coucou Isabelle,

    Quel plaisir de trouver ce matin un lien vers ton site dans un e-mail de la jardinière d’Ilyas….tu auras peut être des visiteurs ici venant des Pyrénées!

    Ça m’a fait grand plaisir d’apprendre comment ça va le confinement chez vous, des bisous de Savenay,

    Fran

    • 30 mars 2020 - 18:10 | Permalien

      Oh bonjour FRan ! oui je te sais à Savenay et je suis désolée de ne pouvoir vous voir…peut être que vous serez encore là qd le confinement sera levé … Ah c’est sympa de la part de votre jardinière , j’imagine qu’elle donnait des pistes aux parents pour faire l’ief avec le waldorf. Bises

  • Camille
    2 avril 2020 - 18:09 | Permalien

    Bonjour Isabelle et merci pour cet article.
    Je te suis depuis la naissance de ma fille il y a 18 mois. J’apprécie particulièrement que tu détailles tes choix et chaque article est magnifiquement illustré par tes photos pleines de poésie. J’ai acheté ton livre et le cahier d’activité et je te suis sur Instagram. Merci pour l’inspiration que tu me donnes. Grâce à cet article j’ai enfin compris à la fois le ba ba de l’aquarelle sur papier mouillé ainsi que le matériel nécessaire et aussi et surtout ce qu’on peut en faire ensuite! Merci encore
    Je n’ai pas encore commencé avec ma puce, 18 mois c’est un peu tôt non?

    • 3 avril 2020 - 10:00 | Permalien

      Bonjour Camille, merci pour ton message c’est très important pour moi d’avoir le retour de mes lecteurs pour savoir si mon blog a un intérêt. Pour l’aquarelle je me souviens d’avoir commencé avec mes enfants vers 18 mois (car il y avait toujours un ainé qu’ils voyaient faire) mais deux ans c’est mieux car à 18 mois et même après tu verras que le temps de préparation est très très long pour toi et que l’enfant fait de la peinture quelques minutes seulement. Je pense que le mieux est d’attendre un peu mais certains enfants ont bcp d’intérêt très tôt avec les couleurs et la peinture. Ce qui compte c’est la régularité, afin que l’enfant se familiarise. à bientôt

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.