jouets Mainsdelaine poupées waldorf

Rêves pour Mainsdelaine

Voilà 6 ans que je fabrique des jouets et des objets de tissu, de laine ou de bois inspirés par la pédagogie Waldorf. Jamais je n’ai été si sérieuse dans un “job” mais là c’est vraiment quelque chose que j’aime et que je fais avec mon cœur. Les premières années seuls les parents américains, australiens ou canadiens achetaient mes créations. Mais depuis un an les français sont devenus mes principaux clients et c’est vraiment quelque chose qui me tient à cœur. Je vous en remercie !

Noël approche et mon petit atelier n’a pas encore ouvert ses portes….la vague de changement dans ma famille me laisse peu de temps pour imaginer, rêver, dessiner et faire naitre de nouvelles poupées. Mais dès que je peux m’offrir un moment je pense à elles, celles qui sont déjà dans mon cœur et que j’espère faire naitre à temps pour noël. Elles vont s’adresser aux petits de 0 à 4 ans. Ni cheveux longs et vêtements délicats à l’allure de fillette, il s’agira plutôt de bébés, ronds, avec des béguins tricotés que l’on peut câliner, avec des proportions adéquate pour cette tranche d’âge.

Mais Noël n’est pas encore là…. , et je pense aussi à l’automne qui s’est installé et que nous allons célébrer simplement en famille autour d’un repas de saison samedi midi puis avec des amis la semaine suivante.  Nous mangerons ensemble puis nous ferons avec les enfants des petits bricolages d’automne (ceux que je propose dans mon cahier Steiner Waldorf), des chants, une promenade….

Qu’il est bon de revoir l’automne !

école à la maison nos journées Notre famille

Une semaine pas comme les autres

Je vous avais raconté dernièrement comment devait se dérouler notre année. Mais voilà en détail le récit d’une semaine pas calme du tout…un comble pour quelqu’un qui publie la même semaine un livre intitulé SLOW….(mais sachez que le calme est à présent revenu)

Lundi tout c’est bien passé pour tout le monde après une grosse dose d’appréhension, nos grands enfants ont découvert leur nouvel environnement…un collège et un lycée public…Personnellement je ne me suis pas sentie bien le jour de cette rentrée mais je pense que tous les parents qui scolarisent doivent être comme cela, non ? …et je me demandais déjà comment mes enfants allaient pouvoir apprécier d’être dans de tels environnement, comment allaient-ils s’adapter au rythme, à la distance.

Mardi, ma fille ainée qui a passé sa première nuit en internat semble ne pas aller bien, c’est normal me dis -je, il faut qu’elle s’habitue…le soir même elle passe la soirée la plus horrible de sa vie et une nuit blanche. Elle me demande si elle peut changer de lycée….rien ne lui plait, elle sait qu’elle ne pourra pas passer une année dans cet endroit. Alors nous allons la chercher nous décidons ensemble de la radier du lycée et de l’inscrire dans le lycée du secteur. Mais plus de place pour elle. Notre dernière option c’est alors le lycée expérimental de saint nazaire, et nous sommes très contents à cette idée. Reste plus qu’à en faire l’expérience, rdv la semaine prochaine pour l’inscription

Pour mon fils, je me demande comment j’ai pu imaginé qu’il se plaise au collège, pourquoi avoir déployé tant d’énergie pour préparer cette rentrée (démarches administrative, fournitures….). Bref je vous passe les détails, retour en ief pour lui depuis lundi.

Ainsi en quelques jours j’endosse à nouveau le (difficile) métier de maman non sco…oui il va me falloir du temps pour préparer le travail que nous allons faire ensemble (du Waldorf principalement mais pas que) , dégager du temps pour être là quand il travail (il n’aime pas travailler seul…mais je tricote près de lui)  mais déjà je sais que c’est le meilleur choix pour nous tous. Et il y a une petite sœur qui est ravie d’avoir son grand frère tous les jours auprès d’ elle. Notre rythme du jardin d’enfant ne va pas être changé, elle passe en priorité le matin afin d’être suffisamment nourrie pour jouer seule pendant que je m’occupe du grand frère.

Parmi toutes ces émotions je n’ai pas savouré la parution de mon livre jeudi….mais je commence à recevoir beaucoup de gentils messages et des félicitations sur SLOW.

Samedi j’ai enchainé avec l’accueil d’un de mes groupes parents/enfants en forêt. C’était vraiment une bonne journée où tout c’est passé à merveille. Des enfants et de parents adorables, un temps estival et une animatrice (en l’occurrence moi) très organisée et à l’aise avec son nouveau public.

Enfin dimanche pour apaiser cette semaine intense nous avons reçu ma très chère amie Francesca et sa famille, qui était de passage dans la région. Nous avons passé un beau dimanche au soleil, j’ai pris des photos d’elle et de ses ours en laine pour un projet d’écriture. Et elle nous a offert à Appoline surtout (et à moi) un des ses ours qui nous donne beaucoup de joie. Nous l’avons appelé “Marron” . Visitez son site c’est une talentueuse créatrice qui utilise de la laine de pays pour faire ses jouets. Elle partage beaucoup d’autres choses par le biais d’une newsletter, d’une chaine youtube. Pourvu que vous compreniez l’anglais!

Je vous souhaite à vous aussi calme, sérénité après cette semaine de rentrée bien de trop chargée !

pédagogie steiner

Sortie de SLOW, 50 idées et activités pour une enfance au naturel – Pédagogie Steiner Waldorf – Nathan

Aujourd’hui mon deuxième livre vient de paraitre en librairie. 

 

Je l’ai intitulé SLOW  car c’est à la fois un mouvement moderne de parentage (slow parenting) et un mode de vie qui proposent un retour aux valeurs simples et à l’authenticité. Il m’aura fallut 2 ans pour voir ce projet transformé en livre ( vive le slow working ) . J’ai pris beaucoup de plaisir à écrire et partager mon expérience de maman Waldorf sous la forme d’un guide de 205 pages. Il s’agit d’un livre pour accompagner vos enfants au quotidien de leur naissance à leur préadolescence . Je donne des pistes et mes secrets pour vivre l’éducation Waldorf – une éducation où la nature et le naturel sont omniprésents ( l’environnement, le rythme, les jouets, les activités manuelles et artistiques, que faire dans la nature, le rôle des parents….) et une vision du développement et des besoins de l’enfant dans la pédagogie Steiner Waldorf.

Concernant les photos, j’ai redécouvert cet art car je suis aussi l’illustratrice. Des photos capturées sur le vif auprès de mes enfants et ceux des autres, des photos de mes archives personnelles et parfois des images qu’il aura fallut créer. Seules 6 photos proviennent de familles Waldorf francophones. A présent mon appareil photo est souvent rangé mais j’aimerai vraiment illustrer d’autres livres !

En attendant voici de quoi vous donner une idée de Slow. En vente chez votre libraire ou ici en ligne  (la couverture et les visuels que vous verrez ne sont les bons sur tous les sites de vente en ligne, on attend que les modifications soient faites…).

 

Pour voir d’autres photos visitez mon compte instagram et pour acheter Slow sur amazon c’est ici

Pour vous le procurer auprès de librairies indépendantes c’est par là