aquarelle Waldorf école à la maison jardin d'enfant pédagogie steiner printemps table des saisons

Un printemps autour de la maison

Je ne sais pas chez vous mais chez nous ce confinement commence a être mieux vécu et nous avons repris notre rythme d’école à la maison avec une lycéenne – malheureuse sans ses amis , un collégien – heureux de refaire l’école à la maison enfin plutôt du unschooling et une au Jardin d’enfant avec qui l’école à la maison est habituelle et je n’arrive pas à savoir dans quelle mesure elle est consciente de toute cette histoire. Je ne trouve rien dans ses jeux ou ses dessins qui pourraient me renseigner sur son vécu…

Habituellement cette période est très riche avec des petits au jardin d’enfants, mais cette année je n’ai pas eu le courage de célébrer le printemps par un moment spécial. Mais je ne suis pas de nature à me laisser abattre plusieurs jours et j’ai retrouvé un peu plus de joie de vivre pour pouvoir m’occuper de ma famille surtout de ma petite dernière de 4 ans et demi qui a vraiment besoin de ce rythme du jardin d’enfant.

Lors de notre cercle qui rythme la matinée, je commence par le chant “du bonjour” puis je fais deux comptines ensuite le conte – tous les matins le même durant 2 à 3 semaines. C’est une histoire de fée des jonquilles et de lutin des bois, vous pouvez les voir sur notre table des saisons.

Ensuite nous faisons un petit jeu de math le lundi et jeudi ” La recette de madame souris” pour apprendre à reconnaitre les chiffres. C’est très simple, je dis “Madame souris veut faire un gâteau il lui faut….” ensuite l’enfant peut raconter l’histoire à son tour ou l’adulte proposer de reconnaitre le chiffre qui convient aux ingrédients, etc…On peut aussi proposer un petit plateau de sable doux pour tracer avec son doigt ou une ardoise.

En peinture, c’est à présent le bleu primaire et le jaune citron qui sont utilisés. Tout l’hiver nous avons utilisé le rouge carmin et le bleu cobalt. Je sais que beaucoup de personnes aiment la peinture sur papier mouillée à la manière Waldorf et que cela vous parait un peu compliqué. J’ai fait un tutoriel pour débuter, n’hésitez pas à le lire et à me poser vos questions. Car j’ai remarqué grâce aux images d’ instagram que l’aquarelle Waldorf est souvent mal utilisée car mal comprise. Exemple de question, OUI on ne donne qu’une ou deux couleur à la fois, rarement trois avant les 6 ans et quand on débute quelle que soit l’âge on repart à zéro c’est à dire qu’avec une seule couleur durant plusieurs séances et puis deux plus tard. Que l’aquarelle waldorf c’est toujours sur une feuille mouillée, etc.

Comme nous peignons toutes les semaines alors nous accumulons beaucoup d’aquarelles. Je les consigne et à la fin d’une année je les rassemble sous forme d’un cahier personnel. Je les expose durant 1 à 3 semaines, et nous les utilisons pour faire des bricolages comme des mobiles, des enveloppes, des fonds pour écrire, des décorations pour notre table des saison. Ici nous avons composé un petit paysage de printemps en faisant du découpage collage. A propos de la colle vous verrez que notre colle c’est un pot en verre de vernis que je remplis de colle. J’ai un gros pot de colle Cléopatre sans solvant qui dure plus d’un an, vous trouverez cet astuce dans le HS de Kaizen consacré au Zéro déchet il est excellent, un de mes meilleurs livre de 2019.

Sur mon blog vous trouverez plusieurs années d’expérience avec l’aquarelle waldorf avec des enfants de 1 à 12 ans – à partir de 12/13 ans on passe à d’autres techniques.

J’ai aussi ressorti nos livres sur le printemps et Appoline a commencé à faire un pompom poussin qui est en cours de réalisation.

Et le reste du temps nous sommes dehors avec nos meilleurs amis…nos chèvres. Nous avons commencé à récolter les jeunes feuilles de noisetiers qui ont un si bon gout en tisanes, nous avons autour de chez nous (à moins de 1km bien sûr…) de beaux endroits pour nous promener ou prendre un gouter, Appoline joue et moi je tricote pleins de mini poupées waldorf.

Côté professionnel je n’ai plus que mes poupées, j’ai dû annuler l’ouverture de ma forest school qui était prévue le 1er avril. Tout est à l’arrêt, le préau y compris et je devrai accueillir des groupes d’enfants qu’en septembre prochain. Côté écriture idem , j’ai écris des articles pour le numéro de printemps de la petite fabrique magasine mais je ne sais pas quand il pourra être diffusé.

Pour terminer je voudrai vous remercier de me lire et je vous envoie à tous un souffle d’énergie et d’amour. Portez vous bien.

école à la maison livres Non classé Notre famille

Vacances…

Nous revenons d’une semaine en famille dans les Pyrénées. Les grands ne sont pas allés en cours et nous avons profité d’une semaine calme avec beaucoup de neige. Je ne ski plus et j’ai de nombreux prétextes, j’ai mal au dos, j’ai peur de la vitesse et surtout je refuse ce genre de tourisme qui détruit notre Terre Mère …j’ai fais ce compromis d’y aller afin que notre famille se réunisse (ma sœur et sa famille, mes parents). J’espère que nos prochaines vacances seront plus écoresponsables, difficile de convaincre les autres quand on est minoritaire.

J’ai trouvé du temps pour tricoter de futures poupées
Plants de tomates dans la maison, les travaux au potager ont démarrés

A notre retour nous voilà à nouveau en vacances forcées cette fois-ci… Quelle histoire et nous n’en sommes qu’au début. J’imagine combien cela doit être angoissant pour certaines familles de cumuler la nouveauté de l’école à la maison et de vivre ce confinement et cette peur du virus. Je vous donne un conseil pour vivre l’école à la maison et travailler lorsque l’on a ses enfants je dirais qu’il faut bien s’organiser et trouver un rythme pour la journée qui sera tous les jours le même (levés/couchers/repas/dehors/dedans/travail). Cela vous permettra de ne pas être débordé, la rigueur aide à calmer l’esprit, anticiper sans être borné et savoir lâcher prise lorsque c’est nécessaire. Se réserver du temps pour soi, pour votre créativité, votre corps, votre spiritualité (le matin avant que les enfants se réveillent ou le soir quand ils dorment). Et puis je suis un peu effrayé par la quantité de devoirs que les enseignants envoie aux élèves…je serai d’avis de leur redonner de la liberté et qu’ils vont apprendre beaucoup plus avec leurs lectures et leur propres jeux ou projets.

Mon héroïne l’aventurière Sarah Marquis, j’ai lu tous ses livres, ceux ci sont ses derniers

Lectures actuelles du matin qui me nourrissent de bonnes idées:

J’ai réveillé le tigre et La nature dans ma vie de Sarah Marquis

La cuisine aux céréales , épuisé

Lectures actuelles du soir qui me détendent et m’endorment :

Ces derniers mois j’ai lu quasiment que du Marie Bernadette Dupuy, ma saga préférée a été celle de Val Jabert en 6 tome

là j’ai cette petite réserve que je suis allée chercher à la médiathèque avant qu’elle ne ferme…

Une bête au paradis de Cécile Coulon

Les Farrel de Belva Plain

La terre du bout du monde de Tamara McKinley

La vengeance des mères T2 de Jim Fergus et T1 Milles femmes blanches

Prenez soin de vous et don’t panic !

école à la maison éducation waldorf jardin d'enfant lectures steiner waldorf

Rythme du jour

Nos lutins du jour

9h30 le Bonjour et les comptines devant la table des saisons

Quand j’étais toute jeune maman avec ma fille ainée (qui a 17 ans maintenant), je ne connaissais pas l’importance du rythme et pour moi rythme voulait dire obligations, horaires à respecter. Je pensais que cela faisait partie d’anciennes méthodes éducatives. Et puis au fil des mois je me suis aperçue naturellement que mon enfant avait un rythme et que je devais le respecter (sommeil, repas) sinon tout devenait compliqué. Et J’ai découvert la médecine antroposophique et la pédagogie Waldorf. Ce petit livret “le rythme source de force” est un exemple de lecture qui m’a réconcilié avec le rythme.

Aujourd’hui le rythme fait partie de ma vie. Il est partout, je le vois, je le vis et j’en prends soin. Rythme du jour, Rythme de la semaine, Rythme de la lune, Rythme des planètes, Rythmes des saisons, Rythmes dans la Nature, Rythme de notre coeur, Rythme de notre respiration. De la maison, aux enfants, au jardin j’essaie de veiller au rythme sans non plus être rigide.

Je voulais vous parler du rythme de la journée avec Appoline au jardin d’enfant à la maison ( Elle a 4 ans) Ce n’est pas compliqué c’est même très simple mais c’est si particulier dans la pédagogie Waldorf. Pour un enfant scolarisé il est possible de créer du rythme à la maison ce sera à l’inverse de nous le mercredi et le week end et le soir. Lisez et relisez Kim John Payne “parents tout simplement ” et l’Autorité bienveillante

Le matin je me réveille avant Appoline à 7h15 pour être avec un des grands enfants qui part au collège. Je suis seule de 7h40 à 8h30 (Faire le feu+ thé + yoga ou tricot) Appoline se réveille entre 8h et 8h30. Elle dort avec nous alors je me rallonge on se fait des câlins, elle tête, je lui laisse le temps d’émerger. 9h Elle mange.

9H30 je chante une petite chanson à geste pour dire se dire bonjour devant la table des saisons. Je suis assise sur le zafu noir et Appoline vient me rejoindre et s’assoit sur sa petite chaise bleue.

Par la fenêtre ouverte bonjour le jour

Bonjour les amis tous réunis ici

Par la fenêtre ouverte bonjour le jour

Bonjour le matin dans son manteau de brume que la feuille parfume

Bonjour Appoline,Bonjour Isabelle

Puis je demande en chantonnant “Aujourd’hui on est ? le jour du lutin ? ” et Appoline essaie de dire le jour et la couleur et l’activité associée, je l’aide. Elle remet le lutin de la veille dans son panier avec les autres et sort celui du jour puis le pose sur la table des saison.

Lundi violet : nouvel album de saison + pain, Mardi rouge : Peinture, Mercredi : marché et forest school, Jeudi : bricolage, Vendredi : forest school , Samedi et Dimanche repos

Puis je fais deux ou trois jeux de doigts ou chansons à gestes (que je fais deux fois chacun). Appoline regarde ou fait avec moi. Les mêmes durant 1 mois.

Je les trouve dans les livres d’Hélène Besnard, dans les comptines et chansons à gestes traditionnels, dans mes documents Waldorf glanés au fil des ans et auprès de mon amie Hélène (une autre Hélène) jardinière d’enfants.

Enfin je dis “Et maintenant on peu jouer”, on se lève et Appoline joue et moi je tricote/couds/file/taille près d’elle.

Au bout de 40 mn on range puis on fait une ronde toutes les deux ou avec nos amis . Mais quand on est que toutes les deux je suis moins motivée et souvent je ne la propose pas…

On prend un petit gouter et on fait l’activité du jour puis on sort dehors et on rentre pour le repas du midi.

L’après midi on reste dans la maison en début d’après midi (on lit des livres ou je conte une histoire la même durant plusieurs semaines) puis on est dehors de 14h30 à 17h (auprès de animaux, faire le potager, dans le jardin , dans le bois, marche ou vélo).

Ce rythme du jour me permet d’être certaine de nourrir suffisamment Appoline (jeux, motricité, langage, imagination, motricité fine, arts, sciences, …). Le mercredi, le week end et les vacances scolaires c’est vacances !

Et vous comment vous sentez vous avec cette notion de rythme ?