Archives du tag: pédagogie waldorf

autour de la laine lectures steiner waldorf livres sponsors

Le monde de Laine et de douceur de Célia Portail

Journaldeschamps soutient La revue Fanette et Filipin. En septembre nous avions fait la connaissance de Valérie Dogna, rédactrice en chef de la revue, Aujourd’hui je vous propose un entretien avec Célia Lemoine, auteure et illustratrice de la revue.

celia

Journaldeschamps : Nous avons découvert vos premiers dessins dans les revues Mirlidor et Grain d’or il y a de cela plus de 10 ans. Pouvez-vous nous parler de votre expérience au sein de cette revue d’inspiration Waldorf.

Célia : j’ai eu la chance de connaître Ghislaine Pelletier, initiatrice de ce projet de revue pour enfants qui s’inspirerait de la pédagogie Steiner. Elle recherchait des illustrateurs. Nous nous sommes rencontrées et ça a été un coup de cœur. Nos élans à diffuser des images apaisantes, inspirantes, nourrissantes pour l’âme des enfants se sont rencontrées, nous avons cherché ensemble les noms de ces revues, c’était vraiment une belle collaboration. Et puis la revue s’est arrêtée…

Journaldeschamps : Comment avez vous participé à la création de la revue Fanette et Filipin ?

Célia : Je travaillais avec Valérie Dogna sur d’autres projets et voilà que cette idée me retraverse, l’idée d’une revue pour enfant au service de l’épanouissement du beau, du bon , du vrai chez l’enfant, en lien avec les rythmes des saisons ; et pendant plusieurs mois je vais en parler à Valérie, ramener le sujet sur le tapis, jusqu’à ce que la graine germe.

Journaldeschamps : Voilà quatorze numéros de fanette et filipin , quelle réussite ! Vous devez en être fière? La revue est de plus en plus réussie, qu’en pensent vos lecteurs ?

Célia : je suis très fière de cette revue, des talents réunis ici, de la belle collaboration qui se vit dans les coulisses, derrière cette revue il y a vraiment des gens passionnés, dévoués, nous aimerions que cette revue se diffuse toujours davantage, cela ferait un contrepoids à ce qui est proposé par ailleurs dans les kiosques et qui n’a pas la profondeur des histoires et des images de ce journal.

Les lecteurs sont pleins de reconnaissance, de remerciements pour l’existence de cet album, cela nous fait chaud au cœur et nourri notre élan à continuer.

Journaldeschamps : Vous excellez dans l’art du dessin et dans les tableaux en laine. Avez vous suivi une formation ? Comment avez vous découvert les tableaux de laine?

Célia : j’ai reçu le don du dessin, et j’ai perfectionné ce talent à l’école ; j’ai découvert les tableaux de laine avec Ghislaine Pelletier qui m’a présenté Serge Arzan un grand artiste de la laine ; Il m’a montré comment il réalisait un tableau, là encore, un coup de cœur avec cette matière et j’ai poursuivi mon apprentissage, mon perfectionnement de cette technique en créant des tableaux, qui se sont améliorés au fil du temps.

Journaldeschamps : Votre art est typiquement ce que l’on appelle de l’art waldorf, est -ce volontaire ? Comment vous situez vous par rapport à cette pédagogie, vos enfants sont-ils allés en écoles waldorf ?

Célia : j’ai été très proche de cette pédagogie, de l’enseignement de Rudolf Steiner, des écoles, très inspirée par les tables des saisons, les fêtes , j’aurai aimé mettre mes enfants dans ces écoles mais je n’ai pas eu les moyens hélas de le faire.

Journaldeschamps : Pouvez-vous nous parler des qualités des tableaux de laine pour les enfants et aussi pour les adultes.

Célia : La laine est une matière qui porte en elle la douceur, c’est une matière qui est aussi lumière, ses fibres permettent les transparences, mais aussi le volume, le mouvement ; c’est juste magique de travailler avec cette matière/lumière dans les mains, de sentir sa douceur en créant. C’est comme un prolongement, une manifestation des élans qui me traversent et qui sont douceur, tendresse et joie ; la palette des couleurs que j’ai à disposition est généreuse et lumineuse  et me permet d’exprimer pleinement les inspirations qui me traversent ; pour les enfants et les grands regarder ces images de laine est fascinant, c’est un voyage, au cœur des transparences, des ondulations, on plonge dans la douceur, le mouvement et la vibration de la matière.

Journaldeschamps : Vous travaillez auprès d’enfants, que leur faites-vous faire ?

Célia : J’interviens dans plusieurs écoles dans la semaine, et avec les enfants nous travaillons principalement avec les aiguilles à feutrer. Ils adorent réaliser des petits animaux en volume, coccinelles, poissons, mais aussi des oiseaux à suspendre. Ils adorent cette matière, la facilité avec laquelle on peut réaliser des objets en volume, leur plaisir au contact de la laine est si palpable, et ils attendent avec impatience la prochaine séance. Ce qui leur plaît aussi énormément c’est la réalisation de paysages miniatures, avec des lutins, des petits animaux, si vous pouviez voir leurs yeux quand ils sont affairés à cette création,c’est merveilleux !

Journaldeschamps : Avez vous des projets dont vous aimeriez nous parler ?

Célia : je continue de mettre mes talents au service de projets qui me tiennent à coeur : Fanette et Filipin  bien sur ;  un coffret de 75 cartes illustrées avec mes tableaux en laine sur nos besoins et comment en prendre soin avec la communication non-violente vient de sortir, j’en suis très heureuse. Je me réjouis de cette collaboration avec Sophie Grosjean , formatrice en CNV qui va se poursuivre avec de nouveaux projets. Je me forme pour être accompagnante individuelle avec la CNV avec Isabelle Padovani et je continue de réaliser des tableaux et des mobiles en laine.

Pour admirer ou offrir des créations de Célia rendez-vous dans sa boutique en ligne http://fr.dawanda.com/shop/revesenlaine

et sur son blog

http://celiaportail.blogspot.fr/

creation-tableau-ange0

creation-tableau-ange

 

creation-tableau-ange2creation-tableau-ange1creation-tableau-ange3

En ce moment profitez de l’Abonnement à fanette et filipin à 39 € au lieu de 45 €

(pour la France)

avec le code promo FFPR
(en ligne ou par courrier)

 Et recevez en cadeau

un très joli POSTER surprise !

comptines/rondes/jeux dansés école à la maison pédagogie steiner

Nouveau Matériel D’Hélène Besnard

J’aime beaucoup le travail d’Hélène Besnard que j’ai découvert il y a quelques années grâce à Catherine et à Fleur de Paix.

Il y a quelques jours elle m’a envoyé un message pour me parler de son nouveau matériel vivant. C’est avec son autorisation que je publie son message et ces images.

 

Hélène Besnard  vous propose

DU NOUVEAU MATÉRIEL  

RYTHME ET MOUVEMENT POUR LES PROFESSEURS, PARENTS, ORTHOPÉDAGOGUES, ORTHOPHONISTES, EURYTHMISTES, SPÉCIALISTES PADOVAN ET TOUS CEUX QUI VEULENT APPROCHER LES JEUNES AVEC DES TEXTES ET CHANTS VIVANTS.

 

PIEDS ET MAINS pour les 0-4ans

pieds-et-mains-1

piedset-main-4

QUE DISENT NOS DOIGTS? pour les 4-8ans

que-disent-couvert1-1

que-disentt-4xWord

UN SAUT DANS LE RYTHME 1 pour les 6-9ans

Un-saut-1-1

Un-saut-1-2

UN SAUT DANS LE RYTHME 2 pour les 8-12ans

un-saut-2-1

un-saut-2-4

Les livres-CD  font  5 1/2po X 8 1/2 po ou 14cmX 22cm

Ont entre 37 et 55 pages avec illustrations en noir et blanc.

Un Cd maison les accompagne pour aider les éducateurs à apprendre les propositions pour ensuite les partager de vive-voix avec les jeunes.

20 $ + port (17 euros+port)

Des exemples du contenu seront donnés sur demande.

 

Entrez dans la ronde, chants, rondes, files pour les 4-8ans.

document de 8 1/2X 11 de 23 pages avec Cd n’est disponible que téléchargé avec le Cd envoyé par la poste.

15$+ port du Cd

 

 

tous les documents se commandent directement à Hélène Besnard

mchbesnard@gmail.com

Pour d’autres parutions veuillez consulter

http://fleurdepaix.com/helene_besnard.htm

couture et tricot pédagogie steiner poupées waldorf travaux manuels

Nos travaux manuels – La pédagogie Steiner Waldorf

J’ai toujours aimé les travaux manuels et quand je repense aux activités artistiques ou artisanales que j’ai faites à l’école « traditionnelle », je mesure combien ces activités ont été pour moi d’une très grande importance. Mes plus anciens souvenirs remontent à la maternelle à 3 ans, la peinture, puis à 4 ans les bougies en cire d’abeille. Je me souviens parfaitement de l’odeur de la colle et de l’attention particulière dont je faisait preuve. Puis le cp est arrivé et le temps pour le « bricolage » (c’est ainsi qu’on les nommait) a très vite diminué. Je me souviens d’une girafe articulée, d’un poisson aux milles couleurs, d’un macramé en cm1, de pirogravure et de gravure en cm2. Les cours de travaux pratiques au collège (1h30 par semaine) n’étaient pas toujours bien menés, mais quand un professeur laissait parler sont coeur d’artisan, nous avions la chance de faire des projets intéressants. Un sur 4 ans…un jeu en bois. Là aussi je me souviens du plaisir et de l’intérêt pris pour calculer les angles, percer, poncer, toucher le bois. Cela n’a duré que quelque heures et pourtant cela a profondément agit sur mon être entier.

C’est pourquoi aujourd’hui, pour mes enfants et pour moi même, les activités artistiques et artisanales font entièrement partie de notre quotidien et plus encore grace à la pédagogie Waldorf Steiner.

Certains trouvent étrange ma façon de faire, un garçon qui tricote et qui tisse….

Voici un extrait de la revue de L’école Waldorf de la Roselière qui pourra peut être vous être utile

Le Petit Roseau
Vol. 15 no 5 cliquez pour télécharger le revue

Les Travaux Manuels partie 1

LE TRICOT ET LE DEVELOPPEMENT MOTEUR
Que se passe-t-il lorsque l’enfant tricote ? Les broches sont tenues dans les deux mains et chacune des mains a un travail respectif a faire. La latéralité est immédiatement installée en même temps que le contrôle des yeux sur les mains. La broche droite doit entrer dans une maille assez serrée sur la broche gauche, passer un fil et le tirer, faisant ainsi une sorte de nœud dans ce processus. Seulement une main stable et contrôlée peut accomplir ce tour de force. Il est évident que la capacité de concentration est stimulée. Il n’y a aucune autre activité que le tricot à la portée de l’enfant de 6-7 ans qui exige un tel niveau d’attention. Cet entrainement de la concentration aura des effets jusqu’à la vie adulte en fortifiant la capacité logique (résolution de problèmes). Ainsi, l’interaction entre le cerveau et la main est donc primordiale. Pour Franc Wilson, neurologue renomme? qui a publié en 1998 The hand : How it shapes the brain, language and culture, la main possède un statut privilégié dans le processus d’apprentissage, non seulement comme catalyseur, mais aussi comme lien expérientiel essentiel dans le monde perceptuel, moteur et créatif du jeune enfant. La mobilité et la dextérité fine des muscles moteurs, spécialement dans les mains, stimule le développement cellulaire du cerveau, et fortifie la pensée.
Afin d’éveiller la curiosité de l’enfant, il faut passer par les mains pour le rejoindre dans sa tête. La présence des travaux manuels dans le curriculum Waldorf est donc indispensable pour le développement de l’enfant !

La pratique des travaux manuels ne sert donc pas qu’à créer un passe-temps agréable, mais aide spécifiquement le jeune enfant a? développer une imagination saine et sa volonté face aux défis de la vie. L’enfant, tout au cours de son développement, travaille sans relâche à l’amélioration des capacités de son esprit qui forment une solide base pour une vie intellectuelle active et une possibilité de former un jugement structuré.

Et quand je vois mes enfants tricoter je n’en doute pas !

 

De mon côté je prépare les cours de classe 4 pour adèle et classe 1 pour anselme, au programme dès le mois d’aout de la géographie locale et un peu d’histoire locale. J’ai eu la chance d’emprunter des cahiers d’une jeune femme qui a été dans une école Waldorf, c’est un formidable réservoir d’idées. Je remercie encore sa maman.

Enfin un autre joli petit garçon que j’ai offert à Achille et qui l’a vite adopté pendant une belle journée plage avec nos amis.

 

 


Fatal error: Allowed memory size of 268435456 bytes exhausted (tried to allocate 130968 bytes) in /homepages/44/d218660541/htdocs/blog_isabelle/wp-includes/class.wp-dependencies.php on line 346