Nos travaux manuels – La pédagogie Steiner Waldorf

J’ai toujours aimé les travaux manuels et quand je repense aux activités artistiques ou artisanales que j’ai faites à l’école « traditionnelle », je mesure combien ces activités ont été pour moi d’une très grande importance. Mes plus anciens souvenirs remontent à la maternelle à 3 ans, la peinture, puis à 4 ans les bougies en cire d’abeille. Je me souviens parfaitement de l’odeur de la colle et de l’attention particulière dont je faisait preuve. Puis le cp est arrivé et le temps pour le « bricolage » (c’est ainsi qu’on les nommait) a très vite diminué. Je me souviens d’une girafe articulée, d’un poisson aux milles couleurs, d’un macramé en cm1, de pirogravure et de gravure en cm2. Les cours de travaux pratiques au collège (1h30 par semaine) n’étaient pas toujours bien menés, mais quand un professeur laissait parler sont coeur d’artisan, nous avions la chance de faire des projets intéressants. Un sur 4 ans…un jeu en bois. Là aussi je me souviens du plaisir et de l’intérêt pris pour calculer les angles, percer, poncer, toucher le bois. Cela n’a duré que quelque heures et pourtant cela a profondément agit sur mon être entier.

C’est pourquoi aujourd’hui, pour mes enfants et pour moi même, les activités artistiques et artisanales font entièrement partie de notre quotidien et plus encore grace à la pédagogie Waldorf Steiner.

Certains trouvent étrange ma façon de faire, un garçon qui tricote et qui tisse….

Voici un extrait de la revue de L’école Waldorf de la Roselière qui pourra peut être vous être utile

Le Petit Roseau
Vol. 15 no 5 cliquez pour télécharger le revue

Les Travaux Manuels partie 1

LE TRICOT ET LE DEVELOPPEMENT MOTEUR
Que se passe-t-il lorsque l’enfant tricote ? Les broches sont tenues dans les deux mains et chacune des mains a un travail respectif a faire. La latéralité est immédiatement installée en même temps que le contrôle des yeux sur les mains. La broche droite doit entrer dans une maille assez serrée sur la broche gauche, passer un fil et le tirer, faisant ainsi une sorte de nœud dans ce processus. Seulement une main stable et contrôlée peut accomplir ce tour de force. Il est évident que la capacité de concentration est stimulée. Il n’y a aucune autre activité que le tricot à la portée de l’enfant de 6-7 ans qui exige un tel niveau d’attention. Cet entrainement de la concentration aura des effets jusqu’à la vie adulte en fortifiant la capacité logique (résolution de problèmes). Ainsi, l’interaction entre le cerveau et la main est donc primordiale. Pour Franc Wilson, neurologue renomme? qui a publié en 1998 The hand : How it shapes the brain, language and culture, la main possède un statut privilégié dans le processus d’apprentissage, non seulement comme catalyseur, mais aussi comme lien expérientiel essentiel dans le monde perceptuel, moteur et créatif du jeune enfant. La mobilité et la dextérité fine des muscles moteurs, spécialement dans les mains, stimule le développement cellulaire du cerveau, et fortifie la pensée.
Afin d’éveiller la curiosité de l’enfant, il faut passer par les mains pour le rejoindre dans sa tête. La présence des travaux manuels dans le curriculum Waldorf est donc indispensable pour le développement de l’enfant !

La pratique des travaux manuels ne sert donc pas qu’à créer un passe-temps agréable, mais aide spécifiquement le jeune enfant a? développer une imagination saine et sa volonté face aux défis de la vie. L’enfant, tout au cours de son développement, travaille sans relâche à l’amélioration des capacités de son esprit qui forment une solide base pour une vie intellectuelle active et une possibilité de former un jugement structuré.

Et quand je vois mes enfants tricoter je n’en doute pas !

 

De mon côté je prépare les cours de classe 4 pour adèle et classe 1 pour anselme, au programme dès le mois d’aout de la géographie locale et un peu d’histoire locale. J’ai eu la chance d’emprunter des cahiers d’une jeune femme qui a été dans une école Waldorf, c’est un formidable réservoir d’idées. Je remercie encore sa maman.

Enfin un autre joli petit garçon que j’ai offert à Achille et qui l’a vite adopté pendant une belle journée plage avec nos amis.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Allowed memory size of 268435456 bytes exhausted (tried to allocate 130968 bytes) in /homepages/44/d218660541/htdocs/blog_isabelle/wp-includes/class.wp-dependencies.php on line 346