Alphabet Waldorf et dessin au trait- les premiers pas –

Quelques images des réalisations des enfants.

Avec Anselme nous commençons les consonnes. Il les connait déjà et sait aussi lire seul et je pourrais aller plus vite ou lui proposer d’autres choses. Mais l’approche steiner/Waldorf pour l’apprentissage de l’écriture/lecture touche tous les sens et enracine profondément les savoirs. Nous voilà donc pour plusieurs semaines en compagnie d’un petit écureuil Panache qui doit retrouver les signes magiques afin de délivrer le petit peuple. Vous vous demandez bien de quoi je parle, en effet j’ai la chance de bénéficier d’un curriculum Waldorf pour la classe 1 en français et qui j’espère sera édité car l’auteur a réalisé un super travail. Miss K sur son blog nous en parle aussi.

Ce que je fais au tableau pour inspirer et guider Anselme
Premières lignes aux blocs de cire
Dessin d’anselme de la montagne et du M dans son cahier
Petite carte qui sera affichée

 

Adèle découvre le dessin de trait. le dessin de trait est une technique artistique  Rudolph Steiner l’a mise en avant pour ses multiples bénéfices (thérapeutiques, de centrage, pour la beauté,…) Cette technique est enseignée aux enfants à partir de 9/10 ans et aux adultes. Héléne Besnard par exemple illustre ses livres aux dessins de trait, je découvre aussi sur la toile beaucoup d’artistes qui dessinent au dessin de trait oblique en noir et blanc ou en couleur (voir ma page pinterest). Il s’agit de faire apparaitre des images avec des traits courts ou longs, toujours dans le sens haut droit vers bas gauche, en variant la proximité des traits. L’image rendue est ainsi vibrante, les ombres et les lumières sont facilement réalisables, les couleurs se mélangent facilement et avec subtilité. Les choses sont représentées de façon abstraite ,les couleurs et les forces de la natures peuvent ainsi faire surface.

Premiers dessin d’adèle
Dessin d’Hélène Besnard dans Entre les mots

 

 

5 Commentaires

  • 10 janvier 2013 - 18:26 | Permalien

    Oh la la c’est juste magnifique Isabelle, quel beau travail dis-donc!
    Parles-tu du curriculum d’ Hélène Besnard? Les curriculums francophones manquent énormément je trouve, en ce moment je traduis  » un morceau » de la 2 ème classe mais cela me prend tellement de temps et d’énergie que je désespère…
    A bientôt mon amie!

  • admin
    10 janvier 2013 - 21:05 | Permalien

    Merci !
    oui traduire ça fais qq tps que je n’ai pas fait ça mais il y a des moments où je n’ai pas le choix….ça nous fait bcp de travail oui….
    Non je parle du curri d’amstrammgramme (marie)

  • Manuelle
    14 janvier 2013 - 17:13 | Permalien

    C’est magnifique, ça me donne l’envie de patienter et de ne pas m’éparpiller d’ici là ! Wim et les animaux sont dessinés au dessin de trait également ? je n’en avais jamais entendu parler, honte à moi !

    • isabelle
      15 janvier 2013 - 13:37 | Permalien

      Manuelle, en regardant sur le net la couverture de Wim il semble que ce soit au dessin de trait oui peut être mais je n’en suis pas sûr c’est différent de ce que j’ai l’ahabitude de voir les traits sont très très fins. C’est très joli.

      merci pour tes commentaires fidèle lectrice !

  • Aguillé
    16 janvier 2013 - 9:48 | Permalien

    Très jolie cette technique

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *