Pourquoi je m’inspire essentiellement de la pédagogie Steiner Waldorf

Comment ai-je découvert cette pédagogie ? La première fois ce fût sur un écofestival, il y avait un stand de l’école coquelicot de Soulvache (aujourd’hui près de Rennes) adèle dormait dans mon écharpe et devait avoir 18 mois.

Non loin de ce stand il y avait celui de LEDA. Je savais intimement que je recroiserai ces personnes (ou ce qu’elles représentaient). Puis ce fût un livre : jouets à faire soi même qui me donna beaucoup d’énergie pour créer pour adèle qui allait avoir 2 ans. Je découvrais le travail de la laine, du bois. Puis la ronde des saisons chez le même éditeur.

Eprise de naturel, de matériaux issu de la nature pour moi, ma maison, mes enfants. Ces écrits et cette pédagogie ne peuvent que me plaire.

Adèle grandissant, le « unschooling nature » fût notre chemin. Puis quelques écrits en Français, des rencontres, des blogs Américains, des vidéos d’écoles françaises. Et surtout le projet de créer une école alternative d’inspiration Steiner. Je me plonge dans tout ce qui peut me parler de cette pédagogie !

Aujourd’hui j’avance en même temps qu’Adèle. J’ai quelques semaines d’avance sur le contenu de nos apprentissages que je dois préparer, sur les histoires que je vais lui lire, sur les travaux artisanaux ou artistique que je pourrai lui proposer et qui me demande une certaines organisation et collecte. Mais je découvre avec tant de joie l’aquarelle sur papier mouillé, les crayons à la cire, les contes d’Europe et du monde entier. Les rondes et les jeux de doigts, les fêtes à célébrer, la semaine rythmée, l’artisanat, bref je ne pourrai tout évoquer et c’est justement pourquoi je fais un blog pour en parler.

La liberté du unschooling est toujours là, pas question d’un planning trop rigide ! Mais Adèle apprécie beaucoup plus ce rythme et cette façon d’apprendre.

Pour Anselme (3 ans et demi) c’est une autre histoire. Il se sent inférieur face à sa soeur qui sait faire tant de choses. Il aime l’aquarelle et le modelage mais pas le dessin. Il écoute volontiers les contes et adore les rondes/jeux de doigts ou le yoga. Les activités manuelles lui semblent trop dur, c’est souvent moi qui fait à sa place. Il aime la couture et la broderie. Mais il aime beaucoup (trop à mon gout) les pokemon et spiderman alors je lâche prise, en le laissant regarder ces dessins animés ou livres (à petite dose).

Nous commençons la semaine prochaine le bloc des maths. Je pense que cela l’intéressera beaucoup et qu’il pourra participer. Je dois continuer mes traductions du génial curriculum de Melissa qui a créé « a little garden flower ». Elle vend des Ebook à 15 euros, pas d’avion, pas de frais de port, je les reçois immédiatement. C’est écrit par une personne d’expérience qui a fait l’école à la maison. On ne trouve pas cela en Français, pas encore….

Voilà à ce jour ce que la pédagogie steiner nous apporte, quand j’aurai l’expérience de tous les grades (classes) je pourrais en reparler mais je pense que cette pédagogie est parfaite pour nous !

J’aime aussi beaucoup d’autres concept et façons d’apprendre dans les autres pédagogies alternatives ou traditionnelles que je n’hésiterai pas à partager.

 

(photographie d’adèle et de moi en 2005, elle avait presque 2 ans)

à bientôt

6 Commentaires

  • Stéphanie
    27 septembre 2010 - 20:06 | Permalien

    Merci pour tous ces liens précieux. Cette philosophie Waldorf est effectivement parfaite pour les enfants et en plus toi tu l’appliques avec coeur … Ici au Kenya nous avons la chance d’avoir une école Waldorf pas loin de la maison et Zèv y est très heureux mais parfois je vois que les différents intervenants ne comprennent pas entièrement la philosophie de l’école dans laquelle ils enseignent… et ne l’applique pas avec coeur mais mécaniquement… l’école kenyanne c’est encore plus rigide que l’école française alors c’est difficile je crois pour les « teachers » de complètement se libérer de ce qu’ils ont eux même appris quand ils étaient enfants (ie. la discipline, les règles de ‘bonne’ conduite). Mais enfin c’est quand même une école extra et une belle philosophie

  • admin
    27 septembre 2010 - 22:41 | Permalien

    En tout cas c’est quand même incroyable d’avoir près de chez vous une école alternative; Il y en a bcp d’autres au kenya ?

  • Stéphanie
    28 septembre 2010 - 21:32 | Permalien

    Non pas beaucoup d’autres au Kenya. C’est la seule et elle se déploie sur 2 sites (2 très beaux sites). Il y a beaucoup de jardins d’enfants dits « Montessori » mais d’après ce que l’on m’a dit, 50% n’ont de Montessori que le nom …alors que l’école Waldorf applique vraiment cette philosophie Steiner, est intégré au réseau etc. avec des formations pour les teachers et des intervenants extérieurs (avec le petit bémol que j’ai mentionné plus haut mais c’est un tout petit bémol et en plus Zèv a cette année une prof extraordinaire, pleine d’énergie d’amour d’humour et de tendresse). Ce que je trouve remarquable aussi, c’est que l’investissment des parents peut être important, on est vraiment associés si l’on veut à beaucoup d’activités (et personnellement j’aimerais avoir plus de temps pour cela, mais bon on ne peut pas tout avoir, si on est au Kenya c’est aussi grace à mon travail, alors… )

  • 30 septembre 2010 - 22:53 | Permalien

    Je te remercie pour ce joli blog!! Nous sommes une famille espagnole avec une maman née en Suisse.
    Nous apprenons à la maison et de plus en plus influencés par la pédagogie Steiner.
    Cela fait du bien de trouver des blogs pas exclusivement en anglais. Nous avons aussi les livres de little garden flower et le guide kindergarten de Donna Simons que je recomande vivement.

    Bises

  • admin
    30 septembre 2010 - 23:24 | Permalien

    merci sylvia pour ce message. ça me fait plaisir de partager.
    Merci pour ton avis au sujet du livre kindergarten ! j’aime bcp ses écrits bien que la langue anglaise m’empêche parfois de comprendre tous les sens mais donna S. est très précise et pratique.
    à bientôt

  • 1 octobre 2010 - 2:49 | Permalien

    Isabelle, crois-tu que tu pourrais me faire parvenir ce que tu as traduit pour ta fille? J’ai le curriculum de Melissa aussi, mais je n’ai pas encore commencé à traduire…

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *