Archives de la catégorie: Classe 2

Classe 2 pédagogie steiner

Les indiens d’Amérique

Avec les enfants nous avons étudiés les indiens car Adèle en manifestait l’envie et moi aussi.

Nous avons réalisé un cahier et à travers l’histoire de Petit Castor (journal d’un enfant, les indiens d’Amériques qui traite très bien de l’arrivée des blancs, des guerres et des réserves) et aussi à travers plusieurs contes indiens tiré de 1000 ans de contes. Mais aussi de l’encyclope de Milan sur les indiens.

Ecriture, lecture et dessin de forme (beaucoup de possibilités sur ce thème, je n’ai pas pris de photos)

[nggallery id=18]

En même temps nous avons fait une maquette, les personnages et leurs costumes, les tipis, le feu en laine, les canoës taillés dans du bois mort.

[nggallery id=19]

Du modelage à partir d’un conte indien sur l’origine des poneys

Des perles pour apprendre à conter de deux en deux ou de trois en trois

Adèle a improvisé un petit livre « Petite fleur »

[nggallery id=20]

Il nous reste encore beaucoup à faire : utiliser le métier à tisser, continuer la découverte de la relation des indiens avec la nature et les animaux.

J’espère que notre travail pourra vous inspirer

aquarelle Waldorf Classe 2 dessins de formes pédagogie steiner

la légende du roi Arthur partie 1

Voilà comment nous aimons travailler….

La première semaine.

Jour 1 : j’explique ce que nous allons faire et de quoi nous allons parler. Je laisse les enfants me parler de ce qu’ils connaissent de cette légende. Puis je leur propose d’imaginer « si nous étions au moyen âge quel serait notre blason ». Nous avons regardé dans nos livres pour trouver des blasons et savoir à quoi cela servait. Cela engendre une discussion et nous faisons ainsi une liste de tout ce qu’on aimerait voir figurer sur le blason. Voilà le blason dessiné par Adèle où figurent nos idées. Auparavant nous avions confectionné notre cahier.

un chevalier/des fers à chevaux /un cheval pour papa

un lion pour Anselme

Une rose pour la belle Adèle

Un arbre d’amour pour moi

Jour 2 : J’ai choisi le livre « Au pays du Roi Arthur, les plus beaux contes de mon enfance » de N. Cauchy et A. Fronty.

Pour cette semaine j’ai lu les textes parlant de sa naissance mystérieuse et de son enfance.

Nous avons illustré la première page de notre cahier (je fais le mien en même temps et Anselme, 4 ans, aussi)

Anselme découpe de belles images sur le roi Arthur ou me demande d’écrire des mots sur un papier qu’il découpe et colle sur son cahier, il va dans sa propre direction en dessinant des choses différentes sortant parfois du contexte, je ne le sens pas freiné face à nos travaux plus élaboré, au contraire !

la page de couverture du cahier d’Adèle :

Jour 3 : je demande à Adèle de me raconter ce qu’elle a retenu de l’histoire et d’en faire un dessin sur son cahier. Pendant qu’elle dessine je relis les mêmes textes sur la naissance et l’enfance d’Arthur. j’aurai aimé avoir dessiné un beau dessin au tableau pour l’inspirer. Elle a dessiné Ygerne et Uter donnant le bébé Arthur à Merlin.

j’ai donné des mots du texte sur des étiquettes qu’Adèle a dû lire, puis les replacer et les écrire dans les phrases.

Elle a aussi mis ces mots dans son « dico des mots » (c’est un petit carnet où elle note les mots qu’elle aime, que je lui demande de noter, à l’arrière elle dessine le mot. Elle s’y réfère souvent quand elle veut écrire seule)

Semaine 2

Jour 1 : l’épée dans l’enclume, le sacre du Roi, le géant

relecture par Adèle de son cahier

La suite de l’histoire tant attendu par les enfant est écouté sans un bruit…

Peinture à l’aquarelle de la couronne du Roi Arthur

par Adèle
par Anselme

Jour 2 :

je demande à Adèle de me raconter la suite de l’histoire (de mémoire) puis je relis les mêmes textes que la veille.

Nous illustrons notre cahier et je montre à Adèle des exemples d’enluminures et de calligraphies dans des livres.

Nous essayons d’en faire de même sur notre page. Elle alterne entre liberté et imitation. Je vois ainsi l’importance de faire en même temps qu’elle et oh combien c’est comme cela qu’elle apprend le mieux, que ce soit dans l’écrit que dans le dessin.

Jour 3 : la table ronde

écoute de l’histoire et dessins de forme.

dessin de forme par adèle
mes dessins de forme comme exemple

avec ces dessins de formes de grade 2, nous revoyons le rond, faire un rond à main levée, en témoignent mes dessins, ce n’est pas toujours facile. Ce qui marche bien est de le faire au sol avec son pied, avec son doigt et aussi trouver des rond dans la maison, faire le tour d’un bol avec son doigt doucement puis lentement.

Vous trouverez d’autres idées ici sur le blog homeschooling waldorf (en anglais)

La suite bientôt