Archives de la catégorie: aquarelle Waldorf

aquarelle Waldorf

Ateliers Gaïarel Peinture et sculpture intuitive

Depuis plusieurs mois j’ai la joie d’aller une fois par semaine chez Annabel, faire de la peinture intuitive selon la méthode du Docteur Hauschka. Allez visiter leur site ici. Ils sont à pontchateau et font aussi des journées (dimanche) peinture ou sculpture pour ceux qui ne peuvent venir régulièrement.

C’est de la peinture aquarelle sur du papier mouillé (aquarelles stochmar). C’est un peu différent de ce que l’on fait habituellement avec les enfants, la peinture est sèche dans des petites coupelles et nous faisons nous-même nos dilutions pour finir en fin de séance avec des couleurs sèches, pures. Nous commençons par des voiles léger de couleurs et nous montons en intensité. Les peintures ne sont pas libres. Annabel nous propose des « exercices ».  J’ai déjà fait des arc en ciel, les couleurs seules, les couleurs mélangés, les 4 éléments (terre, eau, feu et air) et les 4 règnes (minéral, végétal, animal et humain).

Je n’arriverais pas je crois à vous décrire que je vis à travers ces expériences de couleurs mais cela touche mon être en profondeur, me procure un plaisir et une connection avec moi-même et avec tous les êtres et éléments qui m’entourent… ça titille et réveille ce qui n’est pas en harmonie, bref j’en oublie des tonnes sur ce que ça produit chez moi !

J’ai pris une photo de notre dernier atelier, regardez les couleurs et la diversité des peintures….

Une table au bout de deux heures….

Chaque personne a un exercice différent, certains exercices durent quelques semaines car le papier peut être remouillé à volonté.

 

aquarelle Waldorf pédagogie steiner

Grade 2 : les Saints

Oui je suis toujours là. Je pense souvent à ce que je voudrais vous dire, vous montrer mais le soir dans mon lit, ou devant la cheminée que l’on commence à allumer je suis si bien…Et preuve en est encore ce soir, rester devant un écran le soir ne donne pas du tout envi de dormir ! ça me rend insomniaque ! et demain je vais le regretter…..Pourtant je ne peux me résoudre à partager nos beaux apprentissages grâce aux apports de la pédagogie de Rudolf Steiner.

Alors je vais seulement vous parler de notre travail sur les Saints qui a duré trois semaines (et ce fût trop court !).

Ces dernières semaines nous avons fait un bloc d’écriture/lecture sur les Saints et repris la flûte celtique.

Les enfants de cet âge sont prêts à recevoir des histoires d’hommes et de femmes exceptionnels. Ces histoires de saints répondent à leur faim intérieure. « Les légendes tirées du monde des saints déposent dans l’âme de l’enfant de la gravité et un sentiment de piété. Les enfants entendent parler d’hommes et de femmes qui, à la différence des personnages de contes, ont suivi sur cette terre, sous une identité précise, le chemin que leur destin leur a tracé. Ils connaissent eux aussi les entraves dues à leur condition humaine mais cheminent vers une forme d’humanité supérieure. » Tiré de Les apprentissages fondamentaux dans les écoles Steiner/Waldorf

Moments choisi dans la vie de Sainte Odile :

CI dessus ,Sainte Odile découvre pour la première son don en soignant une paysanne mourante. Aquarelle d’Adèle

Sainte Odile se fait baptiser et retrouve la vue. Aquarelle d’Isabelle

Pour nos peintures j’ai demandé à Adèle de choisir une scène dans la légende de Sainte Odile qu’elle a apprécié ou qu’elle aimerait peindre. Puis de choisir deux couleurs qui selon elle donneraient l’ambiance du lieu, des sentiments, de ce qui s’y passe.

Elle a choisit le rouge pour les figures humaines, ce qui symbolise la force de vie qui nous anime, le courage. Le jaune pour la lumière de la guérison, la lumière des forces cosmiques.

J’ai peint le prêtre en bleu (protection aimante)

Voici un bulletin très intéressant de l’école de Perceval dont un article sur la peinture à l’aquarelle dans les premières classes. Bulletin à télécharger :  123soleil14

Pour les histoires de Saints nous avons travaillé à partir des livres :

Brother Sun and sister Moon.  Malone (Album jeunesse en Anglais que j’ai traduit)

je veux être ton Frère de J Streit (formidable !)

lien vers le forum ief avec d’autres pistes sur ce bloc

Adèle choisit ou je lui propose des mots que nous avons entendus dans l’histoire d’un Saint avec des graphèmes simples ou complexes (genre soleil, soeur, aigle, …), elle le copie dans son dico des mots et sur les petites fiches de sons qu’elle remplit depuis qq mois. Elle fait des résumés de l’histoire ou recopie ceux que je lui proposent. Elle m’aide à trouver comment ça s’écrit. Voilà le genre de travail que l’on fait.

L’apprentissage de l’écriture se fait par imitation mais aussi par plaisir. C’est la plupart du temps A. Qui décide d’écrire tel ou tel mot, de dessiner telle ou telle scène. Alors je dessine  et écrit toujours en même temps qu’elle. De cette façon elle apprend à son rythme sans avoir de leçon magistrale (et ennuyante) sur la chose. Elle relit avec plaisir son travail d’un jour sur l’autre. Elle aime montrer à ses grands-parents ses cahiers. Pour la lecture, Adèle est moins à l’aise, je ne m’inquiète pas je la laisse aller à son rythme.

Plus tard je vous parlerai de la flûte celtique.

De nos premières leçons de grammaire sur la nature des mots.

Des livres de Rudolf Steiner que j’ai lu.

Si je n’ai pas le temps de faire ces articles ici j’irai sur le forum partager avec les autres familles.

à bientôt !

aquarelle Waldorf Saint Michel

Saint-Michel

Le 29 septembre, peu après l’équinoxe d’automne, c’est la Saint-Michel que nous célébrons. Au moment où la nature dépérit, l’être humain doit avoir le courage de persévérer sur son chemin. Afin de renforcer ce courage, nous célébrons la fête de l’archange Michaël. D’anciennes illustrations nous montrent clairement Michaël combattant et terrassant le dragon. Il est aussi parfois représenté tenant une balance. Michaël nous apprend à avoir le courage de maintenir notre équilibre, même si la nature, en apparence, meurt. Ainsi, nous devons lutter à bras le corps contre notre propre dragon et le dompter. Ce courage intérieur, représenté par Saint-Michel ou Saint-Georges, un de ses chevaliers, nous aide à ne pas nous laisser aller à imiter la nature qui sombre dans la mélancolie.

La Saint-Michel, aussi appelée la Michaélie, correspond au temps de l’année où la lumière et l’obscurité sont en équilibre. Lorsque les feuilles tombent et que la vie florissante décline, l’humain est appelé à tirer de lui-même ce qu’auparavant la nature lui donnait. C’est donc pour chacun de nous une possibilité de créer l’équilibre entre la vie intérieure et la vie extérieure, entre le matériel et le spirituel.

Tiré du site de La roselière


Pour les plus petits j’ai lu des histoires de récoltes, d’étoiles filantes, de dragons (qui ne sont pas tués juste domptés par un chevalier ou par Saint-Michel). Vous trouverez beaucoup d’histoires sur le forum des familles steiner/waldorf francophones. Et j’ai traduit « Les enfants étoiles une histoire pour la saint michel » de Corinne Batzell et Ann Arbor (en cliquant sur les liens vous l’aurez en pdf)

les enfants étoiles page 1, les enfants étoiles page 2,

J’avais aussi réservé une surprises aux enfants, j’avais découpé des épées sur une lamelle de bois (prendre assez épais), ils ont dû les poncer pour adoucir les angles et les peindre.



Nous avons aussi fait de l’aquarelle sur papier mouillé en lisant cette histoire :

La flamme du dragon

de Kristie Burns

Un dragon se réveille au petit matin

S’étirant dans un ciel indigo.

Jaune est la flamme de l’amitié,

Rouge est la flamme de la guerre.

A travers le jaune son corps vert émerge

Des traces violettes et le rouge disparaît

Le dragon apparaît en un éclair – une trace verte

Dans le pourpre de la lumière de l’aube.

Pour la peinture : Nous commençons par peindre notre feuille toute en bleu « le ciel indigo ». Quand nous lisions « jaune est la flamme de l’amitié » vous pouvez passer un coup de pinceaux pour faire une trace jaune sur le ciel. Sous cette bande de jaune (qui se transforme en vert) vous devez faire un trait de rouge (qui se transforme en violet). Pendant que vous récitez la fin du poême vous pouvez repasser sur vos trait vert et violet de façon à ce qu’ils prennent la forme que vous souhaitez.